Regions Liège

Le sort du pont tournant de Montzen n'est toujours pas réglé

Le sort du pont tournant de Montzen n'est toujours pas réglé

© Louis Maraite - Facebook

12 janv. 2018 à 09:22 - mise à jour 12 janv. 2018 à 09:22Temps de lecture1 min
Par Olivier Thunus

A Plombières, la plaque tournante ferroviaire de Montzen ne partira pas à la ferraille, mais son sort n'est toujours pas réglé. Cette plaque tournante construite juste après la seconde guerre mondiale permettait autrefois aux locomotives de faire un virage à 180 degrés. Il n'en reste plus que deux exemplaires en Belgique, et c'est la dernière en Wallonie.

Il pourrait être déplacé...

Mise en vente par la SNCB, elle pourrait être démontée et installée loin de chez nous. Mais la procédure est bloquée car il y a quelques jours, le ministre René Collin a décidé de placer ce pont tournant de 24 mètres de diamètre sur la liste de sauvegarde du patrimoine wallon. Si cette procédure de classement abouti, cette plaque ferroviaire ne pourra pas être déplacée. Ce qui réjouit les amoureux du patrimoine ferroviaire local, qui se sont mobilisés en faveur de son maintien à Montzen. Ils ont introduit un recours en ce sens et leur pétition a recueilli quelque 2.000 signatures.

Ce dossier risque donc de dérailler pour l’ASBL "Patrimoine ferroviaire et tourisme". Cette association implantée en province de Namur et du Hainaut s'était montrée la plus offrante lors de la vente publique organisée par la SCNB. Alain Defechereux, l'administrateur de l'association: "Si la plaque est classée, nous, on ne saura pas la racheter évidemment. Notre intention, c'est de rassembler ça à un endroit accessible au public, donc le chemin de fer du bocq ou le rétrotrain à Saint-Ghislain correspondent tout à fait à cet esprit-là pour faire des démonstrations. Il ne reste plus que deux plaques tournantes comme celle-là en Belgique, c'est donc quand même intéressant de pouvoir préserver ça".

... ou devenir un site touristique

Concrètement, cette décision ministérielle de placer cette plaque tournante ferroviaire sur la liste de sauvegarde du patrimoine wallon ne signifie pas que ce pont tournant est définitivement sauvé, mais cette décision encourage la SNCB, qui souhaite le vendre, la commune de Plombières ainsi que les associations locales de défense du patrimoine ferroviaire à établir dans les 12 mois un projet précis, pour en faire un site touristique.

L'état d'avancement du dossier sera évalué au mois de juin.

Articles recommandés pour vous