RTBFPasser au contenu

Chroniques Culture

"Le sens du poil", le compte Instagram Belge qui met la pilosité à l'honneur

"Le sens du poil", le compte Instagram Belge qui met la pilosité à l'honneur

Cinq jeunes femmes Belges ont décidé de mettre à l’honneur la pilosité sur Instagram pour casser les diktats de la beauté féminine.

Jambes, aisselles, avant-bras, maillot, nombril, dos… L’idée que les poils doivent disparaître dès leur première apparition est intégrée dans l’esprit des femmes dès leur plus jeune âge. L’épilation et le rasage commencent de plus en plus jeune. Au cours de gym, les fillettes s’observent, se comparent : Qui a déjà des poils ? Qui est épilée ? Difficile d’assumer ces poils considérés comme sales, inesthétiques et puants.

Pour aider toutes les femmes à mieux accepter leur pilosité, 5 étudiantes bruxelloises, Sophia Bouhon, Alice Chemais, Margot Foubert, Charlotte Houben et Laure Marlière, ont décidé de lancer le compte Instagram "Le sens du poil" qui montre ce qu’on a si longtemps voulu cacher. Ce compte a été créé dans une optique inclusive et bienveillante. Il est illustré de portraits esthétiques de femmes qui montrent et assument leurs poils.

Les portraits sont accompagnés des témoignages de ces femmes qui ont osé transgresser la norme : "Les poils ne sont ni dégoûtants, ni offensants, ni sales, ni masculins. En fait, c’est simplement une des composantes naturelles du corps humain, qui comme d’autres composantes (rides, vergetures, cellulite,…) endurent de nombreux diktats de la société." Ou encore celui de cette jeune femme qui s’épilait par peur d’avoir l’air sale : "Je détestais mes poils parce qu’ils sont synonymes de laisser-aller, de malpropreté et de négligence. Donc pour ne pas être jugée par les amis ou même par la famille je devais passer des heures dans la salle de bain en train d’enlever chaque poil qui dépasse. C’était un calvaire ! Mais pour être belle ne faut-il pas soi-disant souffrir ?"

Les 5 étudiantes ne comptent pas s’arrêter au compte Instagram. Elles travaillent aussi sur une websérie documentaire qui est en cours de création dans le cadre de leur mémoire de fin d'études à la Haute Ecole Bruxelloise IHECS. Elles y donneront la parole aux femmes sur différentes thématiques entourant la pilosité. Ce documentaire sera disponible le 1er octobre 2019.

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

Sur le même sujet

21 août 2021 à 08:37
1 min
30 avr. 2020 à 12:47
1 min

Articles recommandés pour vous