Belgique D3 Prom

Le SC Jodoigne, un nouveau club aux statistiques stratosphériques : 81 buts en 15 matches

Le SC Jodoigne a engrangé 43 points sur 45, seul Walhain a contraint les Jodoignois au partage.

© SC Jodoigne

20 nov. 2021 à 09:45Temps de lecture2 min
Par Christophe Delstanches avec Quentin Weckhuysen

Le SC Jodoigne est né l’été passé. Un nouveau club qui écrase tout sur son passage, en P3 brabançonne, avec des statistiques impressionnantes : 14 victoires en 15 matches de championnat et 81 buts marqués. Seul Walhain a réussi à contraindre les Jodoignois au partage.

Joueurs virés qui créent un nouveau club

En fin de saison dernière, la RAS Jodoigne annonce à leurs joueurs de P3 qu’ils peuvent partir. La RAS, qui évolue en D3 amateurs, souhaite aligner son équipe U19 en P3. Du coup, c’est une équipe complète de trentenaires qui se retrouve sans club.

"On a discuté avec les dirigeants de la RAS. Ils ont dit que si on voulait, on pouvait créer un club et qu’on pourrait partager les installations. Moi j’ai pris contact avec plusieurs joueurs et je leur ai demandé s’ils étaient motivés par ce challenge et ils ont tous répondu positivement", déclare Martin Dehut, coach du SC Jodoigne.

Dans le noyau, on retrouve même plusieurs joueurs qui évoluaient encore en D3 amateurs la saison passée. C’est le cas de Bertrand Bauwin, l’ex-gardien de la RAS Jodoigne : "Martin m’a appelé pour savoir si le projet me tentait. Je savais qu’il y avait plusieurs joueurs au même profil que moi, des gars en fin de carrière qui veulent consacrer plus de temps à leur famille. Et finalement on a créé la même équipe qu’on avait il y a quatre ou cinq ans à Jodoigne".

81 buts marqués en 15 matches

"La base du projet c’est de réunir des amis pour s’amuser" confie Jérome Ginion, le serial buteur jodoignois. Les joueurs s’amusent et les résultats suivent. Avec des statistiques sans appel, 43 points glanés sur 45 et surtout 81 buts marqués… Le SC Jodoigne est devenu la bête noire des autres équipes de la série. Seul Walhain a réussi à arracher un partage (3-3).

1 entraînement par semaine et personne n’est payé

Le nouveau club compte une équipe première et une équipe en U9. Ici personne n’est payé et tout le monde a accepté de venir jouer gratuitement, comme l’explique le coach, Martin Dehut : "On est tous bénévoles. Quand j’ai appelé les joueurs, je leur ai dit que je voulais créer une belle équipe, un bon groupe avec des joueurs d’expérience mais on n’a pas d’argent. On est parti de zéro et 98% des gens ont tout de suite adhéré. Ca c’était vraiment exceptionnel. Il y a même des joueurs qui ont refusé des offres de P1 avec beaucoup d’argent pour rejoindre le nouveau club".  

Même si le SC Jodoigne domine sa série, pas encore question de parler du titre : "On avance match par match, et puis on verra" conclut Bertrand Bauwin, le portier jodoignois.

Articles recommandés pour vous