RTBFPasser au contenu

Exposition - Artistes

Le saviez-vous ? Georgia O’Keeffe était aussi photographe

Portrait de l’artiste américaine Georgia O’Keeffe (1887 - 1986) posant sur le patio de sa maison, Abiquiu, Nouveau-Mexique, 1971.
24 déc. 2021 à 15:01 - mise à jour 24 déc. 2021 à 15:071 min
Par AFP

Les amateurs d’art savent pertinemment quelle immense peintre Georgia O’Keeffe fut. Mais peu d’entre eux connaissent son travail photographique. Le Museum of Fine Arts de Houston dédie une exposition à cet aspect souvent méconnu de sa pratique artistique.

Depuis son plus jeune âge, Georgia O’Keeffe s’est toujours vue comme une artiste. "J’avais dans la tête, enfin, je ne devais pas avoir 12 ans… que j’allais être peintre", aurait-elle un jour déclaré. De rétrospectives au Metropolitan Museum of Art et plus récemment au Centre Pompidou ont permis de familiariser le grand public avec les peintures abstraites et colorées de l’Américaine. 

1960 – La peintre américaine Georgia O’Keeffe se tient à l’extérieur de son atelier d’art. Elle tient sa série de tableaux en couleur, dont le centre est jaune et les bords rouges. Elle s’accroche aux bords de sa peinture en regardant de côté.
1960 – La peintre américaine Georgia O’Keeffe se tient à l’extérieur de son atelier d’art. Elle tient sa série de tableaux en couleur, dont le centre est jaune et les bords rouges. Elle s’accroche aux bords de sa peinture en regardant de côté. 2017 Tony Vaccaro

Le Museum of Fine Art (MFA) de Houston a, lui, décidé de se pencher sur sa pratique photographique. C’est la première fois qu’un musée dédie toute une exposition à l’œuvre photographique de cette pionnière de la modernité. Une centaine de clichés composent "Georgia O’Keefe, Photographer", la plupart en noir et blanc et tous issus d’archives récemment redécouvertes. Des toiles et des dessins les complètent pour donner aux visiteurs du MFA un aperçu de l’étendue de la carrière de l’artiste américaine.

Si Georgia O’Keefe s’est familiarisée avec la photographie durant les premières décennies de sa vie, elle s’est saisie de ce médium suite à son mariage avec le photographe, galeriste et promoteur de l’art moderne européen Alfred Stieglitz. Il la photographie sans relâche, le plus souvent nue, tandis qu’elle l’aide à imprimer ses tirages et même à concevoir ses expositions.

(Légende originale) Georgia O’Keeffe (1887-1986), peintre américaine, photographiée avec son mari, Alfred Stieglitz. Photo non datée.
(Légende originale) Georgia O’Keeffe (1887-1986), peintre américaine, photographiée avec son mari, Alfred Stieglitz. Photo non datée. © Tous droits réservés

Mais ce n’est qu’au milieu des années 1950, après le décès de son mari, qu’O’Keefe commence à faire ses propres photographies. "Elle a exprimé son point de vue unique dans tous les aspects de sa vie et, lorsqu’elle a commencé à pratiquer la photographie au milieu des années 1950, son identité singulière et son talent artistique étaient bien établis", note le Museum of Fine Art de Houston.

L’exposition "Georgia O’Keefe, Photographer" est à découvrir jusqu’au 17 janvier 2022 dans le musée texan.

Sur le même sujet

17 déc. 2021 à 23:28
4 min
01 nov. 2021 à 15:30
1 min

Articles recommandés pour vous