RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Le San Antonio Symphony met la clef sous la porte

20 juin 2022 à 09:34Temps de lecture1 min
Par Paula Floch

Après neuf mois de grève, le San Antonio Symphony se dissout à cause de coupes budgétaires trop importantes. San Antonio devient la plus grande ville américaine sans orchestre majeur.

Depuis 2017, l’orchestre de San Antonio connaît des temps difficiles, accentués par la crise du Covid 19, qui a amené inéluctablement l’annulation de nombreux concerts. Le maintient de l’orchestre serait dorénavant trop coûteux. La société de l’orchestre propose donc des coupes budgétaires qui, d’après le syndicat, ne permettent pas la viabilité de l’orchestre. Plusieurs millions de dollars supplémentaires seraient nécessaires pour que l’orchestre puisse se maintenir dans de bonnes conditions.

Ce désaccord est à l’origine des neuf mois de grève : les membres de l’orchestre manifestent pour le maintien des emplois et salaires. Mais aucun terrain d’entente n’a été trouvé ; et ce malgré la diplomatie des médiateurs, qui cherchaient coûte que coûte à sauver cet orchestre vieux de 83 ans.

Les membres de l’orchestre sont profondément affectés par ce dénouement. Pour participer aux négociations et maintenir la grève, certains d’entre eux faisaient des remplacements dans d’autres orchestres à New-York, Dallas, Nashville. Neuf mois de sacrifices, sans résultat.

Les coupes budgétaires ont eu raison de l’orchestre, qui a mis ce jeudi les clefs sous la porte. C’est donc un orchestre de 83 ans d’histoire et de 72 musiciens professionnels qui disparaît. Un appauvrissement culturel très triste pour la ville de San Antonio, qui, d’après Simon Wood, le président de l’American League orchestra : "perd l’histoire et l’inspiration formidable qui a été apportée à la communauté"

 

 

Articles recommandés pour vous