Cyclisme

Le sacrifice de Wout Van Aert: "Non, je ne viserai pas le maillot vert sur le Tour de France!"

Sans grande surprise, Wout Van Aert a remporté ce jeudi sur la base militaire de Coxyde le Championnat de Belgique du contre-la-montre. Les absences des blessés Remco Evenepoel et Yves Lampaert n’enlèvent rien à la valeur de ce deuxième titre consécutif. D’abord, parce que Van Aert avait, en la personne du recordman de l’heure Victor Campenaerts, un adversaire de taille. Ensuite, parce qu’il détient depuis la reprise début août une forme étincelante, victorieux des Strade Bianche, de Milan-San Remo et de la première étape du Critérium du Dauphiné.

Sur le récent Tour de Wallonie, l’un des meilleurs sprinters de la planète vélo, l’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), a affirmé avec un grand sourire : " Le maillot vert du Tour de France sera, à coup sûr, décroché par Wout Van Aert ! ". Mais hier, à l’issue de son chrono, l’Anversois a mis fin aux spéculations au micro de la RTBF en expliquant qu’il mettrait ses ambitions personnelles au placard sur la prochaine Grande Boucle. Il se sacrifiera pour les deux leaders de Jumbo-Visma pour le classement général, le Slovène Primoz Roglic et le Néerlandais Tom Dumoulin (NDLR : L’autre Néerlandais, Steven Kruijswijk, a déclaré forfait mercredi).

" Je suis certain que je ne gagnerai pas le maillot vert cette année. On a d’autres objectif avec mon équipe ", nous a déclaré Van Aert dans un français visiblement meilleur à chaque interview. " J’ai fait de très beaux résultats jusque maintenant. Je suis donc très motivé à l’idée d’aider mes équipiers, comme je l’ai fait sur le Dauphiné. Évidemment, si j’ai la chance, l’opportunité, d’aller chercher un succès personnel, je foncerai… mais non, je ne roulerai pas pour le maillot vert. Ce classement-là, c’est un vrai boulot au quotidien avec l’obligation de participer aux sprints intermédiaires pour prendre le plus de points possibles. Le maillot vert, ce ne sera donc pas pour cette année mais ce sera un but dans le futur, oui ! "

Wout Van Aert avait remporté la dixième étape de la Grande Boucle le 15 juillet 2019 à Albi avant de lourdement chuter quatre jours plus tard dans le contre-la-montre de Pau, d’être contraint à l’abandon et… à une longue rééducation. Treize mois plus tard, il nous est revenu encore plus costaud et plus serein. Avec un autre statut également, celui d’un lauréat de Milan-San Remo.

Articles recommandés pour vous