RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Le russe et le chinois au programme du secondaire à Morlanwelz

Le russe et le chinois au programme du secondaire à Morlanwelz
04 sept. 2015 à 14:341 min
Par Daniel Barbieux, Sonia Boulanger

Ce vendredi, c’est jour de rentrée dans le secondaire à l'Athénée Provincial de Morlanwelz. Et la grosse nouveauté se trouve dans les options proposées comme troisième langue : l'école propose du russe et du chinois pour les 5e et 6e années.

Si, côté russe, les cours affichent presque complet, il n’en est pas de même pour ceux de chinois pour lesquels on ne se bouscule pas.

Les cours chinois un peu boudés

Pourtant monsieur Li, enseignant, et la préfète, Claudine Cornet, échangent de manière régulière en chinois. Le premier parce que c'est sa langue maternelle, la seconde par intérêt réel pour cette langue et ce qu'elle peut apporter, notamment aux étudiants de l’Athénée : " Pour permettre aux élèves notamment de préparer le nouveau master en anglais-chinois à l’école d’interprétariat de Mons. "

Monsieur Li est aussi bien conscient des débouchés possibles : " Des magasins d’articles de luxe à Bruxelles engagent de plus en plus de jeunes connaissant la langue chinoise. Il y a donc une demande de plus en plus importante. "

Des jeunes qui, à raison de 4 heures par semaine, ajouteront ainsi une corde de plus à leur arc dans un monde où la Chine est de plus en plus présente.

La langue russe plus prisée par les jeunes

Maryvonne Durez, elle, enseigne le russe quatre heures par semaine : " C’est un cours qui reprend toutes les compétences que ce soit l’expression orale, l’expression écrite, la compréhension à l’audition et la compréhension à la lecture. Maintenant, j’essaie aussi de leur ouvrir le russe pas seulement du côté commercial mais aussi dans le domaine culturel et humain. Je crois que c’est très important dans l’amour d’une langue. "

Articles recommandés pour vous