RTBFPasser au contenu

Techno

Le Royaume-Uni pourrait écarter Huawei de son réseau 5G

Le Royaume-Uni pourrait écarter Huawei de son réseau 5G
06 juil. 2020 à 17:301 min
Par Anthony Mirelli

Selon Bloomberg et The Telegraph, le Premier ministre Boris Johnson envisagerait d’interdire à Huawei l’accès à la future infrastructure de réseau 5G du pays, en raison de problèmes de sécurité.

L’information provient d’une note interne sur la situation, rédigée par le GCHQ (Government Communications Headquarters, littéralement le Quartier général des communications du gouvernement), et qui a fuité sur le site de The Telegraph.

L’agence gouvernementale, ainsi que de nombreux membres du parlement, soutient que la participation du groupe chinois à l’infrastructure 5G (en plus des smartphones, Huawei fabrique également des antennes 5G) représente un risque pour le pays. Avant l’éventuelle future décision de Boris Johnson, le Premier ministre avait autorisé Huawei à participer au réseau à hauteur de 35%.

Face à la fuite publiée par The Telegraph et Bloomberg, le gouvernement anglais n’a pas tardé à réagir, déclarant “étudier l’impact que les sanctions supplémentaires des États-Unis contre Huawei pourraient avoir sur les réseaux britanniques. Il s'agit d'un processus continu et nous le mettrons à jour en temps voulu.

De son côté, Huawei déclare être ouvert à la discussion avec le gouvernement britannique. “Nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients pour trouver des moyens de gérer les restrictions américaines proposées afin que le Royaume-Uni puisse conserver son avance actuelle dans la 5G”, a déclaré le vice-président de Huawei, Victor Zhang, à Bloomberg. “Nous pensons qu'il est trop tôt pour déterminer l'impact des restrictions proposées, qui ne concernent pas la sécurité, mais la position sur le marché.

Sur le même sujet

22 mars 2021 à 08:00
4 min
27 oct. 2020 à 14:00
2 min

Articles recommandés pour vous