RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Le rêve des grandes marques se réalise au Musée Instagram à Bruxelles

Le rêve des grandes marques se réalise au Musée Instagram à Bruxelles
13 avr. 2021 à 07:44 - mise à jour 13 avr. 2021 à 08:061 min
Par Quentin Ceuppens

Au centre de Bruxelles se trouve le plus grand musée d'Europe consacré à Instagram et Tik Tok, Smile Safari. Ici, dans des cadres vides délirants, vous prenez des photos de vous qui, une fois publiées, seront likées à coup sûr par tous vos followers. L'entrée coûte 20 euros. A ce prix, n'y a-t-il que vous qui en tirez profit ? Décodage.

Payer pour faire de la pub au musée Instagram de Bruxelles

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Des décors hauts en couleur pour vous mettre en valeur

Quoi de plus cool que de publier sur Instagram, Snap, Facebook des photos de vous vous faisant manger la main par un dinosaure, surfant sur une pizza, posant sur un socle de statue, ou arrosé par une pluie de billets de banque ! A coup sûr, d'office, vos photos seront likées, partagées par tous vos followers. Et ça fait un bien fou d'être le centre de toutes les attentions.

Femmes et hommes sandwichs génération 2.0

Au musée, cependant, parmi les cadres exposés, il y en a certains où des logos rappellent discrètement l'environnement de certaines grandes marques. Comme Lidl ou encore le grand M jaune de McDonald. Or si on sait qu'Instagram atteint 4,2 millions d'abonnés et Tik Tok en compte 3 millions, on peut donc se demander si ces marques ne tireraient pas profit de cette expo ? Et que les visiteurs en se prenant en photos seraient les femmes et hommes sandwichs nouvelle génération ?

Morale de l'histoire: on prend du plaisir à faire de la pub sans s'en apercevoir

Yves Collard, sociologue des Réseaux Sociaux à l'IHECS, confirme notre soupcon.

C'est le rêve des annonceurs, c'est quand le consommateur fait lui-même la publicité pour la marque.

Les visiteurs se prennent en photo avec des logos qui vont peut-être rappeler l'univers de la marque. Et il conclut: "Vous en verrez d'ailleurs très peu ici, c'est assez discret"

On essaie de partager des valeurs communes.

On en arriverait presque à se dire que les visiteurs paient 20 euros pour faire gratuitement la publicité de certaines marques !

Articles recommandés pour vous