Cinéma

Le rêve bleu d’Aladdin, 30 ans déjà

Quel génie ce Génie vu dans "Aladdin"

© (Disney)

12 nov. 2022 à 15:49Temps de lecture2 min
Par Nicolas Buytaers

Sorti le 11 novembre 1992, le 40e long métrage animé des Studios Disney a été le plus gros succès de cette année-là en salles. Cela méritait bien une nouvelle balade en tapis volant…

 

Prince Ali, oui c’est bien lui, Ali Ababoua ! Quel physique, c’est magnifique, il est charmant. Il y a du monde au balcon. Moi, j’ai du voile au menton. Et tout le monde s’évanouit pour Prince Ali…

Rien qu’à lire ces quelques lignes, vous l’avez bien en tête, ce rythme entraînant, cette chanson qui décrit on ne peut mieux le héros de cette histoire. Et ce n’est pas fini car d’ici la fin de cet article, nous chanterons tous ensemble l’autre tube de ce film d’animation… "Ce rêve bleu" !

Loading...

"Aladdin" raconte l’histoire… d’Aladdin, un jeune voyou au grand cœur. Celui-ci est engagé par le terrible Jafar pour s’emparer d’une lampe magique située dans la Caverne aux Merveilles. Pourquoi le jeune homme ? Car d’après la légende, il faut un cœur pur… il faut être un diamant d’innocence. Et pour le vil vizir, Aladdin correspond à ce qu’il cherche. Aladdin, lui, il est juste fou amoureux de Jasmine, la fille du sultan d’Agrabah. Nous sommes en Arabie, près du Jourdain… mais ne cherchez pas plus loin, la ville est fictive. En attendant, Aladdin met la main sur ladite lampe et la frottant d’un peu trop près, il libère un génie lui promettant de réaliser 3 vœux… Et vous, vous auriez demandé quoi à la place d’Aladdin ?

Allez hop, une balade en tapis volant…
Allez hop, une balade en tapis volant… © (Disney)

Sorti le 11 novembre 1992, il y a tout juste 30 ans, en salles, "Aladdin" fût le plus grand succès de l’année, rapportant plus de 500 millions de dollars. Mieux encore, le 40e film d’animation des Studios Disney, réalisé par John Musker et Ron Clements (le duo qui nous avait déjà donné "La petite sirène"), a aussi remporté deux Oscars (la Meilleure bande originale et la Meilleure musique originale). Sans oublier un Grammy Award, celui de la Meilleure chanson pour "Ce rêve bleu" en VF ou "A whole new world" en VO, et deux Golden Globes, toujours récompenser cette BO et cette chanson…

Ce rêve bleu, c’est un nouveau monde en couleurs où personne ne nous dit… C’est interdit de croire encore au bonheur…

Loading...

Inspiré d’un conte traditionnel perse, Aladdin (ici avec deux -d pour un seul dans la version originale) vaut plus que jamais le détour pour la folie du génie (et son animation éblouissante et la voix de feu Robin Williams) mais aussi pour la perfidie de son méchant Jafar (et de Iago, son perroquet). Des personnages que nous retrouvons dans deux suites (vues directement en VHS, à la maison, à l’époque), "Le retour de Jafar" en 1994 et "Aladdin et le Roi des voleurs" en 1996.

Loading...

Mais le véritable succès de cette histoire, nous l’avons connu en 2019 avec l’adaptation live, en chair et en os de ce dessin animé. Réalisé par Guy Ritchie avec, entre autres, Will Smith dans le rôle du génie, "Aladdin" le film a rapporté plus d’un milliard de dollars aux Studios aux Grandes Oreilles. 2019, une année riche pour Mickey et les siens. Après "Avengers : Endgame" et "Captain Marvel", l’empire Disney connaissait un 3e film à engranger plus d’un milliard de recettes.

Loading...

Inscrivez-vous à la newsletter à la Chronique de Hugues Dayez

Chaque mercredi, recevez dans votre boîte mail la chronique du spécialiste Cinéma de la RTBF sur les sorties de la semaine.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous