RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Le réseau du Tec Charleroi perturbé lundi par une grève spontanée

14 févr. 2022 à 06:27 - mise à jour 14 févr. 2022 à 12:29Temps de lecture1 min
Par Belga et Valentin Lecocq

Le réseau du Tec Charleroi est fortement perturbé ce lundi en raison d’un mouvement de grève spontanée organisé par le syndicat libéral CGSLB dans plusieurs dépôts. Presque aucun bus ne circule. Les stations de métro sont fermées.

Les revendications des travailleurs sont nombreuses. “La première, c’est le respect par la direction de l’accord CCT qui doit gérer les conflits sociaux. La deuxième chose, c’est le sous-dimensionnement du bureau du personnel qui fait que 10% des travailleurs n’ont pas les allocations de remplacement, comme le chômage temporaire et les déclarations mutuelles dans les temps. Cela entraîne des retards et des problèmes dans les familles. La troisième chose, c’est l’insécurité sur le réseau qui est permanente. Il suffit d’aller se balader dans les stations de métro pour comprendre que le danger y est permanent”, explique Jean Veracchi, permanent CGSLB au Tec Charleroi. Par ailleurs, le CGSLB réclame aussi une prime corona.

Du côté de la direction, on condamne vivement le mouvement qui n’a pas été préavisé par la CGSLB et qui interviendrait sous fond de rivalités syndicales. La liste kilométrique de revendications est complètement surréaliste. Ce sont des points que l’on connaît et qui font partie d’une gestion courante d’une entreprise”, souligne Véronique Benoit porte-parole des Tec à Charleroi. La direction rejette notamment la demande d’une prime corona. “Nous sommes un secteur qui n’a pas cessé de fonctionner, même au plus fort de la crise sanitaire. Tous les salaires ont été versés en temps et en heure”, ajoute-t-elle.

La mobilisation prendra fin dès mardi, mais s’il n’est pas exclu que certains chauffeurs décident de ne pas travailler. Les voyageurs sont invités à s’informer sur l’état du réseau carolorégien via la page Facebook du Tec ou via le call center du Tec Charleroi.

Articles recommandés pour vous