RTBFPasser au contenu

Journal du Rock

Le réalisateur du prochain Batman compare à nouveau le personnage principal à Kurt Cobain de Nirvana

Kurt Cobain / Batman
26 janv. 2022 à 10:281 min
Par Classic 21

Matt Reeves, le réalisateur du prochain épisode de Batman prévu pour le 4 mars au cinéma, avait déjà expliqué l’année passée que le titre "Something in the Way" de Nirvana l’avait fortement influencé pour créer une nouvelle facette du personnage de Batman.

Et c’est maintenant dans une interview au magazine Esquire qu’il va encore plus loin dans sa comparaison avec Kurt Cobain et l’alter ego de Bruce Wayne.

Selon lui, la thématique de la chanson "Somthing in the Way" fait "partie intégrante du personnage de Batman" : "Quand j’ai dû repenser à une image de Bruce Wayne qui n’avait jamais été montrée auparavant, je me suis dit : "Que se passerait-il si une tragédie arrivait [Wayne voit ses parents se faire tuer] ? Il se replierait totalement sur lui-même, et que deviendrait-il ? Est-ce que cela serait un rebelle, un téméraire, ou un drogué ?"

"Parce que oui, il est en quelque sorte addict à la drogue. Son addiction, c’est son désir de revanche. C’est un 'Batman Kurt Cobain'".

L’année passée, le réalisateur avait confié que Robert Pattinson, qui incarnera le rôle de Batman, serait parfait, après l’avoir vu dans le film Good Times en 2017 : "Dans ce film, on ressent vraiment sa vulnérabilité et son désespoir, mais aussi tout son pouvoir. J’ai trouvé que c’était un très bon mélange. Il a aussi ce truc de Kurt Cobain : il a l’air d’une rockstar mais on pourrait aussi vite penser qu’il est reclus."

"J’ai alors commencé à faire des liens avec le film Last Days de Gus Van Sant qui s’était aussi inspiré de Kurt Cobain enfermé dans cette sorte de manoir en ruine".

Loading...

Dans le synopsis du film, on peut lire : "Alors que Batman (Robert Pattinson) arpentait les rues pendant deux ans, semant la peur dans le cœur des criminels, Bruce Wayne s’est aventuré au plus profond de l’ombre de Gotham City".

"Avec seulement quelques alliés de confiance – Alfred Pennyworth (Andy Serkis), le lieutenant James Gordon (Jeffrey Wright) – entouré d’un réseau corrompu de fonctionnaires et de personnalités célèbres – le justicier solitaire s’est imposé comme l’unique incarnation de la vengeance parmi ses concitoyens."

Un film à découvrir le 4 mars 2022 au cinéma.

Sur le même sujet

23 mai 2022 à 06:37
1 min
27 avr. 2022 à 05:47
5 min

Articles recommandés pour vous