RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

Le projet Galileo, une initiative pour trouver des preuves extraterrestres

Le projet Galileo espère pouvoir trouver des signes extraterrestres d’ici quelques années.
03 août 2021 à 17:30Temps de lecture2 min
Par RTBF Tendance avec AFP

Le programme Galileo ambitionne de déterminer si les extraterrestres existent et s’ils nous rendent parfois visite.

Pour répondre à ces interrogations, une équipe de chercheurs américains vont étudier, à l’aide de télescopes haute résolution et de l’intelligence artificielle, des preuves de l’existence de civilisations technologiques.

"Sommes-nous les enfants les plus intelligents de notre système cosmique ?"

C’est à cette question que souhaitent répondre une équipe de chercheurs américains avec ce nouveau projet Galileo. Avi Loeb, astrophysicien de Harvard, a cofondé cet ambitieux projet avec Frank Laukien, directeur général de Bruker Corp, une entreprise du Massachusetts qui développe et fabrique des équipements scientifiques. Au cours des deux dernières semaines, le projet a reçu des dons d’un montant total de 1,755 million de dollars de la part de donateurs.


Lire aussi : La Voie lactée serait probablement pleine de civilisations Alien éteintes


Après avoir obtenu des fonds, l’équipe prévoit de se mettre au travail. "Nous avons des réunions d’équipe toutes les semaines et nous sommes en train de sélectionner les instruments que nous prévoyons d’acheter", a déclaré Loeb lors de la conférence de presse. "Nous prévoyons d’obtenir des résultats intéressants au cours de l’année prochaine, si tout va bien".

Les OVNI seraient-ils des indices de l’existence d’une vie extraterrestre ?

Actuellement, le projet vise à mettre en place des dizaines de systèmes de télescopes à travers le monde. Chaque système de télescope sera composé d’environ deux télescopes de 25 centimètres avec une caméra adaptée pour trouver les objets d’intérêt, connectés à un système informatique qui filtrera les données. L’équipe travaille également à la mise au point d’un logiciel qui permettra d’analyser les données recueillies par l’observatoire Vera Rubin, dont la mise en service est prévue en 2023.

Les preuves de l’existence de civilisations avancées pourraient se trouver dans les indices technologiques abandonnés, plus connus sous le nom de technosignature.

Selon un rapport de l’Office of the Director of National Intelligence (ODNI), la terre n’est pas étrangère aux visiteurs extraterrestres. Un certain nombre de phénomènes aériens non identifiés ont été signalés principalement au moyen de multiples capteurs radars, infrarouge ou encore électro-optique. En octobre 2017, un élément extérieur de notre système solaire en forme de crêpe était découvert et surnommait Oumuamua. Il ne ressemblait à aucune comète ou aucun astéroïde observé auparavant. Le projet Galileo pourrait pouvoir répondre à ces questions d’ici quelques années…

Sur le même sujet

02 juil. 2022 à 08:00
Temps de lecture3 min
12 mai 2022 à 12:00
Temps de lecture2 min

Articles recommandés pour vous