RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Le producteur laitier FrieslandCampina juge une hausse des prix indispensable

Site de production de lait et de produits laitiers de FrieslandCampina à Aalter, en Belgique.
22 févr. 2022 à 09:11Temps de lecture1 min
Par Belga

Le producteur laitier néerlandais FrieslandCampina juge une augmentation du prix de ses produits indispensable en raison de la hausse du coût des matières premières. L’entreprise, connue entre autres pour ses marques Cécémel et Fristi, doit verser des prix plus élevés aux éleveurs et considère la hausse de l’inflation comme son plus grand défi pour l’année en cours.

La hausse des prix a par ailleurs contribué à faire grimper le chiffre d’affaires de FrieslandCampina l’an dernier pour atteindre 11,5 milliards d’euros, une progression de 3% par rapport à 2020. L’entreprise néerlandaise est également parvenue à doubler son bénéfice entre 2020 et 2021 pour atteindre 172 millions d’euros. Lors de la première année du coronavirus, elle avait été confrontée à des frais de réorganisation importants en raison de la suppression en novembre 2020 d’un millier d’emplois.

La société constate une reprise sur différents marchés mais la situation reste compliquée en Asie, plus particulièrement dans le segment de l’alimentation infantile avec une baisse du nombre de naissances sur ce continent et une concurrence locale de plus en plus rude.

Enfin, le patron Hein Schumacher se dit "prudemment optimiste" sur la reprise du marché en 2022. Si le marché de l’alimentation infantile s’améliore légèrement, il mise sur une croissance du chiffre d’affaires de 2 à 4%. Les marges que le fabricant de produits laitiers pourrait engranger seraient alors similaires à celles de l’an dernier.

 

Hausse des prix dans la grande distribution: sujet JT 29/01/2022

Articles recommandés pour vous