RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du Rock

Le procès d’Ashley Waters contre Marilyn Manson annulé

Marilyn Manson
27 mai 2022 à 11:16Temps de lecture2 min
Par Marie-Amélie Mastin

Au début de l’année, Ashley Walters, l’ancienne assistante de Marilyn Manson, tentait de contrer une motion introduite par les avocats du chanteur qui voulaient annuler les plaintes qu’elle a émises contre lui en invoquant la prescription des faits.

Mais la Cour Supérieure de Los Angeles a annulé le procès, estimant qu’il y avait trop peu de preuves tangibles.

"La plaignante a démontré trop peu de faits pour garder ce cas en justice" a déclaré le Juge Michael Stern, d’après CBS News. Et d’ajouter : "À la lecture de la première plainte dans son ensemble, [Walters] soutient qu’elle était au courant des mesures prises contre elle au moment où elle a quitté son emploi. Ensuite, neuf à dix ans se sont écoulés avant le dépôt de plainte, nous sommes donc bien au-delà des délais de prescription fixés à deux ans en cas de réclamation."

En janvier, Ashley Walters avait précisé qu’elle n’aurait osé se plaindre avant étant donné que le chanteur la menaçait si jamais elle parlait.

"Il y a une foule de conduites inadmissibles qui l’ont dissuadée d’intenter une action, pas seulement des menaces, mais aussi de la violence et de l’intimidation et d’autres actes coercitifs", avait expliqué l’avocate de Walters, Tanya Sukhija-Cohen, au juge de la Cour supérieure du comté de Los Angeles, Michael J. Stern.

L’assistante a intenté un procès contre Manson en mai dernier, lui reprochant de nombreux crimes, comme notamment des agressions sexuelles, violences sexuelles, harcèlement sexuel et détresse émotionnelle infligée intentionnellement. Elle explique notamment que lors de leur première rencontre chez lui en 2010, le chanteur l’aurait emmenée dans son lit pour l’embrasser, mordre son oreille et mettre sa main sous ses sous-vêtements.

Ashley Walters, qui aspirait à devenir photographe, a travaillé pour Manson entre 2010 et 2011. Elle a subi de nombreuses humiliations détaillées dans un article du Rolling Stone magazine et a même été témoin de scènes de viols et autres agressions sur d’autres femmes, comme Rachel Wood, et avait déjà expliqué un peu plus tôt qu’elle regrettait de n’avoir rien dit alors.

Les avocats de la plaignante expliquent que ce n’est qu’après avoir rejoint un groupe de soutien organisé par d’autres femmes qui accusent le chanteur et suivi une thérapie que "les effets de la conduite scandaleuse de Marilyn Manson ont cessé".

Le documentaire "Phoenix Rising" est sorti plus tôt cette année, et dans celui-ci, l’actrice Evan Rachel Wood affirme que Marilyn Manson "surveillait tous ses mouvements". Dan Cleary, ancien assistant du musicien, a corroboré ces affirmations.

Marilyn Manson fait toujours l’objet de poursuites de la part d’Evan Rachel Wood, Ashley Morgan Smithline, et Esmé Bianco. Suite à ces accusations, le chanteur a été lâché par sa maison de disques, Loma Vista et par son manager de longue date, Tony Ciulla. Le chanteur a également été écarté de ses projets télévisés.

Sur le même sujet

Au tribunal, Johnny Depp interrogé sur sa consommation de drogues et d’alcool avec Marilyn Manson

Journal du Rock

Evan Rachel Wood affirme que Marilyn Manson la surveillait en permanence

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous