RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Le prisme des sportifs Américains sur les résultats des élections Américaines

Le prisme des sportifs Américains sur les résultats des élections Américaines
09 nov. 2020 à 11:30Temps de lecture2 min
Par Olivier Hartiel

De nombreux sportifs ont exprimés leur soutien à l’un ou l’autre. Le plus célèbre d’entre eux, c’est le basketteur US Lebron James. Il a posté sur twitter une photo retouchée bien sûr, de Joe Biden qui contre au basket une tentative de Donald Trump.

Dans le regard sport du 8/9, Eby Brouzakis fait le tour de ces stars du monde sportif qui n'ont pas manqué d'audace.

Loading...

Le parallèle est tout trouvé.

Une photo qui rappelle le contre de James qui avait permis à l’époque aux Cavaliers de renverser une situation compromise pour finalement être sacrés champions de NBA pour la première fois. C’était en 2016. Le cours d’un match changé par un contre. Le cours de l’histoire des Etats Unis (et un peu du monde) changé par le stop, le bloc de Biden.

La championne de tennis, Martina Navratilova a elle twitté : comment épelez vous "soulagement" ?. Une autre ancienne championne de tennis Billie Jean Kean a rendu hommage à la vice présidente Kamala Harris. En écrivant qu’elle avait écrit l’histoire.

La footballeuse US Megan rapinoe elle ne s’était jamais chachée. Elle deteste Trump. L'Américaine, Ballon d'or féminin 2019, milite depuis longtemps pour la défense des droits des femmes et des LGBTQ. Elle avait également affiché publiquement son soutien à Colin Kaepernick, en posant son genou à terre à plusieurs reprises durant l'hymne national. En 2019, juste avant le Mondial en France, Rapinoe avait prévenu qu'en cas de sacre, son équipe refuserait toute invitation à la Maison Blanche. "Ne sous estimons pas le poids historique de cette élection pour Kamala  Harris pour les femmes noires  et sud asiatiques. Ne regardons pas en arrière."

Le prisme des sportifs Américains sur les résultats des élections Américaines

Carl Lewis a posté un gif intitulé "bye bye".

Le sprinteur black Michael Jonshon a parlé d’un pays construit sur le racisme sous la présidence de Trump.  Mais il s’inquiète de savoir que 47pc des US veulent que ce pays poursuivent sur cette voie. Les 47 pc qui ont voté pour Trump. Magic Johnson, Alizee Cornet etc… Ils étaient très nombreux.

Loading...

Des sportifs pro Biden et des déçus

Retour sur l'élection US vue par le prisme des sportifs Américains

Des sportifs qui étaient ouvertement Pro Trump.

Selon Eby Brouzakis, ce qui est un peu dingue, c’est que Donald Trump donnait l’image d’un président raciste. Dans la crise qui a suivi la mort de George Floyd, il avait tweeté  "when the looting starts, the shooting starts" (" quand les pillages commencent, les tirs commencent ") comme pour justifier ce qui s’est passé. En sachant que Donald Trump a basé sa présidence sur le racisme il a néanmoins été soutenu par quelques sportifs blacks.

L’ex boxeur Myke Tyson, l’ex basketteur Dennis Roadman, le golfeur Tiger Woods a lui parlé du respect qu’il voue à Trump après qu’il lui a remis la médaille de la liberté.

Chez les non-blacks, le Boxeur Rod Salka était monté sur un ring avec un short à la gloire du projet de mur entre les Etats Unis et le Mexique. Avant d’être mis KO sur le Ring par Francisco Vargas, un boxeur mexicain… Un KO qui en laissait présager un autre.

Loading...

Articles recommandés pour vous