RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Le prince Lorenz travaille pour une banque qui offre des solutions offshore

Le prince Lorenz et la princesse Astrid
10 mai 2013 à 16:00 - mise à jour 10 mai 2013 à 16:20Temps de lecture1 min
Par Alain Lechien

Le prince Lorenz de Habsbourg-Lotharingie, prince de Belgique, archiduc d'Autriche-Este, 58 ans, époux depuis 1984 d'Astrid, père de ses 5 enfants, travaille dans une banque bruxelloise. Mais il est aussi toujours cité comme partner dans une banque privée suisse de Bâle, Ernst Gutzwiller & Cie, vieille de 127 ans.

C’est une importante banque privée de gestion de fortune et de portefeuilles. Sauf que la banque, parmi ses activités, propose d'aider à "délocaliser certains placements pour mieux les protéger"… Tout en se défendant de faire de l'évasion fiscale. Ce qui passe tout de même par des structures offshores et de plateformes de gestion établies aux îles Caïmans.

Ethique

Voilà pour le contexte. Disons-le tout de suite rien, il n’y a rien d'illégal a priori. Surtout que l'on ne sait pas ce que fait exactement le prince. Juste une simple question d'éthique sur fond d'époque au retour du politiquement correct.

Il n’y a pas de scandale ici, comme pour la fondation qu'entendait créer la reine Fabiola, fondation privée où la crainte était de voir de l'argent public y transiter via la dotation perçue par la reine.

Le prince Lorenz travaille, lui, et ne reçoit aucune dotation, pas plus que ses enfants. Seule la princesse Astrid y a droit dans le ménage. Mais puisque même le roi Albert II, dans son discours aux corps constitués début de l'année, attribuait à la famille royale une fonction d'exemple, c'est juste gênant.

F. Van Eeckhaut

Sur le même sujet

Quel sera le rôle de la princesse Astrid après le 21 juillet?

Belgique

La fondation de Fabiola n'a pas encore été dissoute

Belgique