RTBFPasser au contenu

Le président de Vooruit Conner Rousseau verrait bien la vaccination obligatoire imposée via les règles sur le CST

Conner Rousseau
11 janv. 2022 à 21:391 min
Par Belga

Le président de Vooruit, Conner Rousseau, a insisté mardi soir pour l’organisation d’un débat parlementaire sur la vaccination obligatoire. Selon lui, cette obligation devrait être imposée en prenant appui sur le cadre réglementaire fixé pour le Covid Safe Ticket (CST).

"Tant qu’il n’y a pas de certitude que l’omicron est le dernier variant du virus, nous devons continuer à promouvoir la vaccination", a-t-il déclaré au cours de l’émission "Terzake" (Canvas-VRT).

M. Rousseau a indiqué qu’il y avait beaucoup d’incertitudes concernant le coronavirus, mais que la vaccination fonctionnait.

"Aucun vaccin ne fonctionne parfaitement ; cela permet de réduire la propagation, l’intensité de la maladie et le nombre d’hospitalisations", a déclaré le président de Vooruit. "Par la vaccination, nous nous montrons solidaires des hôpitaux et nous pouvons reconquérir notre liberté", a-t-il ajouté.

Pour Conner Rousseau, l’obligation de vaccination devrait être temporaire, tant que le besoin d’y recourir est le plus grand. L’imposer par des amendes n’est pas la bonne solution selon lui. Le président de la formation socialiste flamande opte plutôt pour la voie du CST qui permet de "récompenser ceux qui se font vacciner" sans empêcher les non-vaccinés de se rendre au magasin, à la pharmacie, etc. Se rendre à des événements, à des concerts ou dans le secteur de l’hôtellerie est réservé aux seuls titulaires d’un CST.

Le président du Vooruit a également relevé que trois Flamands sur quatre sont favorables à la vaccination obligatoire.

Sur le même sujet...

JT du 07/01/2022

Clé de l'Info : vaccination obligatoire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

26 janv. 2022 à 08:41
3 min
23 janv. 2022 à 17:47
1 min

Articles recommandés pour vous