RTBFPasser au contenu

Détente

Le Premier ministre japonais n’a pas encore rencontré de fantôme

COP26 Summit – Day Three
15 déc. 2021 à 18:301 min
Par Chloé Rosier

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a déclaré qu’il n’avait vu aucun des fantômes qui sont censés hanter sa résidence officielle.

Le titre de cet article peut laisser certains interrogatifs mais cette petite annonce faite par Fumio Kishida a le mérite d’être amusante et de nous en apprendre plus sur certaines anecdotes de la culture japonaise.

Comme l’explique le Times, la résidence officielle du Premier ministre japonais est vide depuis neuf ans à cause de rumeurs selon lesquelles elle serait hantée… Sori Kotei (le nom de la résidence) a été conçue par l’architecte Muraji Shimomoto, à la suite du tremblement de terre du Grand Kanto de 1923. Depuis sa construction, il ne s’y est pas passé que de joyeux banquets et sages réunions de travail.

Cependant, Fumio Kishida a expliqué aux médias japonais qu’il y a très bien dormi. Les journalistes lui ont d’ailleurs demandé s’il avait vu l’un des célèbres fantômes du bâtiment. Ce à quoi il a répondu très sobrement : "J’ai bien dormi hier. Je n’en ai pas encore vu."
 

Loading...


Sori Kotei aurait vu des meurtres, des complots, aurait rendu un président américain malade. Notamment, en 1932, une tentative de coup d’État qui a conduit à l’assassinat du Premier ministre Tsuyoshi Inukai, ou encore en 1936, quand une faction de l’armée impériale a assassiné plusieurs hauts fonctionnaires lors d’une autre tentative de coup d’État (encore).

Autant de bonnes raisons de penser qu’il y aurait des présences malveillantes qui hanteraient les lieux. Au point où Junichiro Koizumi, Premier ministre en 2001 a fait exorciser le bâtiment avant d’y emménager. Finalement, en 2011, le Premier ministre Yoshihiko Noda a été le dernier fonctionnaire à vouloir y résider avant que Fumio Kishida y élise domicile pour son mandat.

Sur le même sujet

25 janv. 2022 à 08:08
3 min
25 janv. 2022 à 07:53
2 min

Articles recommandés pour vous