Regions Namur

Le pont de Villers-Sur-Lesse, détruit par les inondations, menace l'école communale

Le pont emporté par la Lesse en juillet dernier ne sera pas réparé avant plusieurs années.

© Benjamin Carlier/

18 mars 2022 à 16:27Temps de lecture1 min
Par Benjamin Carlier et Juliette Hariga

Chez nous, 8 mois après les inondations, beaucoup reste à faire dans les communes touchées. Certains travaux n’ont même pas encore commencé. Et dans le village de Villers-sur-Lesse, cela pourrait menacer la survie d’une école. Celle de l’école communale de Villers, une école de village qui accueille une soixantaine d’enfants.

A la suite des inondations de juillet dernier, le village de Villers-sur-Lesse est coupé de la route principale menant à Rochefort. En effet, sur les 3 ponts de la N918 traversant la Lesse, 2 sont complètement détruits. Et particulièrement, le pont à 3 arches qui permettait aux habitants de Jamblinne et des autres villages aux alentours de rejoindre Villers-sur-Lesse. Désormais le temps de parcours pour rejoindre l’école est parfois multiplié par 20. Le détour mis en place fait une quinzaine de kilomètres. Et prennent au minimum 15 minutes par trajet.

Certains parents envisageraient de changer leur enfant d’école à cause des détours occasionnés. L’école a réalisé un sondage et s’est rendu compte que de très nombreux enfants venaient des villages voisins et surtout qu’un tiers des parents étaient prêts à changer leurs enfants d’école si les travaux du pont n’avançaient pas. Une perte d’élèves qui pourrait signifier une perte d’emplois au sein de l’école, voir une fermeture pure et simple.

Les parents de l’école se sont donc mobilisés pour faire entendre leur voix. Une petite manifestation était organisée ce vendredi après-midi devant l’école. Vincent Cordier, membre de l’association des parents de l’école communale l’explique. " On veut garder l’école dans notre village. Car c’est une sorte de pôle économique, ce sont des emplois dans le village et puis un village sans école, c’est un visage qui se meurt".

Au grand désespoir des habitants du village, le service public de Wallonie ne communique encore aucune date pour le démarrage du chantier. D’autres ponts sont davantage prioritaires que celui de Villers-sur-Lesse.
Cela risque donc de prendre encore plusieurs années avant de voir ce pont réparé.


 

Les élèves de l’école communale de Villers-sur-Lesse se mobilisent pour réparer le pont détruit par les inondations de juillet…
Les élèves de l’école communale de Villers-sur-Lesse se mobilisent pour réparer le pont détruit par les inondations de juillet… Benjamin Carlier

Sur le même sujet

Inondations de l’été 2021 : la commission d’enquête du Parlement wallon fait plus de 150 recommandations

Politique

Articles recommandés pour vous