RTBFPasser au contenu

Le plus grand parc photovoltaïque de Wallonie se trouve à Tertre

18.720 panneaux photovoltaïques à Tertre
04 mars 2020 à 17:02 - mise à jour 04 mars 2020 à 17:022 min
Par Isabelle Palmitessa

Le plus grand parc photovoltaïque de Wallonie (à ce jour) a été inauguré ce mercredi. Situé à Tertre, dans l’entité de Saint-Ghislain, il est installé sur un terrain de 9 hectares. La parcelle se trouve proximité de l’aérodrome de Saint-Ghislain, dans un quartier de type résidentiel. De la rue, on aperçoit les alignements de panneaux noirs mais il faut une photo aérienne pour prendre conscience de l’étendue du parc. 9 hectares, soit l’équivalent de plus de 12 terrains de football.

Les 18.720 panneaux devraient produire annuellement 6.500.000 kWh. L’équivalent des besoins annuels de 1860 ménages.

Un chiffre encore, il concerne "l’économie" de gaz à effet de serre. Les promoteurs du projet estiment que ce parc photovoltaïque compense la quantité de CO2 émise annuellement par 2000 voitures.

Ce projet est né de la collaboration entre trois partenaires. Le propriétaire du site, la société Gallée ; l’installateur de parcs photovoltaïques, la société Perpetum et l’Invest Mons Borinage Centre qui a aidé le projet financièrement.

L’électricité n’est pas produite pour des besoins privés, elle est injectée dans le réseau moyenne tension. La législation actuelle oblige les producteurs d’énergie à revendre à un fournisseur mais dans l’avenir, si la Belgique applique les directives européennes sur les communautés d’énergie, il sera possible de vendre l’électricité produite aux utilisateurs locaux.

De l’énergie renouvelable plutôt que de l’immobilier

L'électricité produite est vendue à un fournisseur

En général, ce type de projet est développé sur des terrains à faible valeur ajoutée : anciens terrains industriels, zones impropres à l’agriculture ou à la construction immobilière. Mais le cas de Tertre est un contre-exemple. Il s’agit de terrain à bâtir, la société Gallée aurait pu y développer un projet immobilier mais Edouard Gallée se dit convaincu par l’urgence climatique et par l’importance de "faire les premiers pas". D’autres investisseurs suivront-ils cet exemple ? Le gouvernement wallon le souhaite. Philippe Henri (Ecolo), Ministre de l’Energie explique qu'"on va devoir développer de gros projets et pas uniquement des initiatives individuelles, citoyennes ou d’entreprises, pour qu’on ait vraiment un développement de l’ambition que nous voulons atteindre, c’est-à-dire à terme uniquement de l’énergie renouvelable. Et là on a encore beaucoup de chemin à parcourir". Le parc photovoltaïque de Tertre représente un investissement d’environ 5 millions d’euros.

Articles recommandés pour vous