RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le pétrole lampant mélangé au diesel de roulage? Une pratique illégale qui séduit

Fraude : la tentation du mélange Pétrole lampant-Diesel

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 nov. 2018 à 14:53 - mise à jour 12 nov. 2018 à 15:01Temps de lecture1 min
Par N. Guilmin avec A. Jacobs

Le prix du diesel atteint des sommets. Voilà qui incite certains consommateurs à frauder. La technique n'est pas neuve mais semble faire des adeptes vu la hausse du prix du diesel de roulage. Un témoin anonyme nous explique :  "Cela fait plus de 10 ans que je prends du pétrole lampant dans les stations services, discrètement dans des bidons. Dans la camionnette, je prends 4 ou 5 bidons d’un coup. Je les ramène chez moi derrière mon garage. Et puis de temps en temps, je mélange le mazout normal avec du pétrole lampant".

Pour quel gain ? 

Comme son nom l'indique le pétrole lampant est destiné aux lampes à pétrole dont la combustion se fait par une mèche. Le taux d'accises sur le pétrole lampant est dix fois inférieur à celui sur le diesel. Ainsi, le prix du pétrole lampant est actuellement de moins d'1 Euro /litre, contre plus d'1.6 Euro/litre pour le gasoil routier. Notre témoin affirme mélanger 40 à 50 % de pétrole lampant à son carburant officiel. 

La différence de prix entre le pétrole lampant et de roulage est énorme: je fais quasi la moitié d’économies sur un an.   

Une pratique totalement interdite et détectable rappellent les Douanes

La fraude au carburant en mélangeant du pétrole lampant est interdite.

Du côté des Douanes, on rappelle que tout contrevenant s'expose à une amende de 500 euros lors de la première infraction. Même si le pétrole lampant n'est pas coloré en rouge comme le gasoil de chauffage, les douanes expliquent disposer des moyens techniques nécessaires pour détecter ce genre de fraude. Quant à la Fédération Pétrolière Belge, elle rappelle sur son site internet les conséquences négatives de ce type de fraude pour l'Etat et les consommateurs.

"En soustrayant au Trésor des sommes considérables, les consommateurs subissent en effet une taxation plus élevée des produits pétroliers pour compenser le manque à gagner du Trésor public". 

Sur le même sujet