Economie

Le patrimoine financier des Belges connaît sa plus grosse baisse depuis le début du Covid

© Getty Images

12 oct. 2022 à 10:32Temps de lecture1 min
Par Belga

Le patrimoine financier des Belges a reculé de 53 milliards d'euros au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, la plus grosse baisse depuis le premier trimestre 2020 et le début de la crise du coronavirus en Europe.

Le patrimoine financier net des particuliers est descendu à 1.145 milliards d'euros le 30 juin, indique la Banque nationale mercredi. Cette évolution est la résultante à la fois du repli des cours boursiers et de l'élévation des taux d'intérêt, poursuit-elle. Ce patrimoine est constitué de l'argent dont disposent les Belges que ce soit en, cash, sur un compte bancaire, en actions ou en fonds d'investissement, en produits d'assurances... De ce total, on soustrait les dettes (comme les prêts et les crédits au logement). 

Concernant ces derniers, les nouveaux engagements financiers des particuliers ont augmenté de 5,4 milliards d'euros, atteignant un encours de 332,5 milliards d'euros le 30 juin, sous l'impulsion surtout d'une progression des crédits hypothécaires (+3,7 milliards d'euros) et des prêts à court terme (+0,9 milliard d'euros).

L'immobilier n'est pas compris dans le patrimoine financier.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous