Belgique

Le Parlement germanophone autorise les prépensions à 57 ans à la BRF

Isabelle Weykmans

© Belga

11 déc. 2012 à 09:56 - mise à jour 11 déc. 2012 à 10:37Temps de lecture1 min
Par Belga News

Le décret autorise les prépensions à la BRF à l'âge de 57 ans avec 75% du dernier traitement brut.

Cette mesure approuvée par les parlementaires de la majorité (SP, Pro-DG et PFF) devrait permettre de réduire le déficit structurel auquel est confronté la BRF, qui a déjà licencié 4 membres du personnel au mois d'août dernier.

Les écologistes et les sociaux-chrétiens se sont abstenus, estimant que d'autres possibilités existent pour assainir les finances de la BRF et qu'elles n'ont pas été prises en compte. Les deux représentants du groupe Vivant ont voté contre.

Durant la semaine dernière, la ministre de tutelle, Isabelle Weykmans avait créé la polémique en envoyant un courriel aux parlementaires de la majorité dans lequel elle les invitait à se positionner en faveur de ce décret. Dans ce mesage dont a eu connaissance l'opposition, la ministre parlait d'une "phase d'échauffement".

Les membres de l'opposition ont immédiatement réagi, estimant que ces propos faisant référence aux licenciements intervenus durant l'été étaient scandaleux.

La ministre s'est défendue en expliquant que "la phase d'échauffement" concernait les débats à suivre en séance plénière et non les licenciements.


Belga

Sur le même sujet

Mateo Alaluf: "Il vaut mieux baisser l'âge de la retraite" que le contraire

Belgique