Le Parlement européen sauve la lutte contre la pédopornographie en ligne

Le Parlement européen sauve la lutte contre la pédopornographie en ligne

© THIERRY ROGE - BELGA

La commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen a approuvé lundi un règlement provisoire qui étend la lutte contre les abus sexuels visant en ligne des enfants et la pédopornographie.

Ce vote, obtenu par 53 voix pour, neuf contre et deux absentions, va modifier temporairement les règles actuelles relatives à la vie privée en ligne afin que les fournisseurs de services de communication numérique puissent continuer à détecter et à signaler des contenus et des données de trafic en rapport avec les contenus pédopornographiques et à supprimer tout contenu de ce genre.


►►► À lire aussi : Ryan Hernandez, le hacker de la Nintendo Switch, condamné à trois ans de prison


 

Les législateurs européens disposeront ainsi de davantage de temps pour élaborer une solution permanente, a-t-on expliqué de source parlementaire.

Sans cette directive, les fournisseurs d'accès auraient été contraints de cesser leurs activités à moins que les États membres n'adoptent des réglementations spécifiques.

L'Europe est le plus grand lieu pour la pédopornographie au monde

L'eurodéputée Open Vld (Renew) Hilde Vautmans s'est réjouie dans un communiqué de ce vote, qui permet d'éviter selon elle une "catastrophe mondiale". "L'Europe est le plus grand lieu pour la pédopornographie au monde et les mesures corona (liées à la lutte contre le coronavirus, ndlr) garantissent également que les pédophiles bénéficient d'encore plus de liberté en ligne", a-t-elle souligné.

Le texte devrait être soumis au vote la semaine prochaine en séance plénière, après quoi les discussions pourront débuter avec le Conseil (les Etats-membres de l'Union européenne).

Sur le même sujet

Pornographie : les sites YouPorn et RedTube sommés de verrouiller leur accès aux mineurs

Belgique

En France, plusieurs sites pornos menacés de blocage s'ils n’imposent pas une vérification de l’âge des internautes

Monde Europe

Articles recommandés pour vous