Moteurs Formule 1

Le parcours du combattant d'Hamilton pour sa 96e pole

Lewis Hamilton

© KIRILL KUDRYAVTSEV - AFP

26 sept. 2020 à 15:43 - mise à jour 26 sept. 2020 à 15:43Temps de lecture2 min
Par Gaëtan Vigneron

Quelle séance de folie à Sochi… ! Et quel parcours du combattant pour Lewis Hamilton. Devancé par Bottas toute la journée de vendredi, il voit son chrono en pneus Medium en Q2 annulé pour non respect des limites de la piste au virage numéro 18. Le team lui demande de rentrer au stand pour lui remettre de l’essence et pour changer de gommes et lui passer un autre train de Medium. Le revoilà lancé contre le chrono quand Vettel explose sa Ferrari contre un mur de pneus.

>>> F1 Russie : Hamilton en pole position devant Verstappen à Sotchi, crash impressionnant de Vettel

Drapeau rouge et toujours pas de chrono pour Hamilton qui se voit menacé d’être éliminé en Q2 et de devoir s’élancer de la 15ième position. Il reste 2 minutes 15 secondes quand la séance est relancée. Très juste comme timing. Hamilton passe la ligne pour se lancer dans son tour…1 seconde avant le drapeau à damiers et il se qualifie pour la Q3. A peine le temps de retrouver ses esprits et il faut aborder la Q3.

C’est là qu’une fois encore, la magie opère. Hamilton signe un super temps…à 4 millième du record de la piste. Cela a dû sans doute le chatouiller, toujours est-il qu’il se relance en piste pour son second run. Non seulement, il signe sa 96ième pole, sa 8ième en 2020, sa 5ième de suite mais il s’adjuge aussi le nouveau record de la piste.

Et relègue Bottas à…plus de 5/10… ! Quelle maestria pour exploiter son incroyable potentiel quand cela compte vraiment, aux moments clés d’un week-end.

Cela dit, il aura encore du pain sur la planche, parce qu’ici la pole ne garantit rien, vu le long run jusqu’au virage 2 et l’aspiration dont pourraient profiter ses plus proches poursuivants. Dont un certain Max Verstappen, étincelant aussi en intercalant sa Red Bull un peu capricieuse jusque-là, entre les 2 Mercedes. Et reléguant son équipier Albon à 1 seconde 2… !.

Bottas, 3ième,n’a pas dit son dernier mot non plus. D’autant que, comme Verstappen, il débutera le GP avec les pneus Medium, de quoi se donner des options stratégiques plus favorables.

Hamilton est donc loin d’être sorti de l’auberge. Il a aussi échappé à toute pénalité de la part des stewards, malgré un retour en piste un rien en dehors de la légalité mais qui ne lui a apporté aucun avantage. En course, il aurait écopé de 5 secondes de pénalité.

Un mot aussi sur le crash de Vettel en Q2. Planté latéralement sur la trajectoire, il a été tout près d’être percuté par son équipier Charles Leclerc qui a eu une fameuse frousse. Sincèrement, ça fait mal de voir le quadruple champion du monde emporté dans une incessante spirale négative.

RV pour Warm-up ce dimanche à 12h50 sur Tipik.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous