RTBFPasser au contenu

Chroniques Culture

Le Parc de la Distance à Vienne permettra de se promener sans se croiser

Le Parc de la Distance à Vienne permettra de se promener sans se croiser

Suite à la fermeture des espaces verts pendant le confinement, le bureau d'architecture Precht a conçu un parc qui crée une distance physique sûre entre ses visiteurs. 

© Tous droits réservés

Toujours à l'état de projet, le parc est une suite de chemins sur le principe de l’empreinte digitale. Ses "routes" sont parallèles et séparées par des haies de 90 centimètres de large ce qui permet d'être en extérieur et en sécurité. Contrairement au labyrinthe, le but de la déambulation n'est pas de se retrouver au centre, c'est un parcours d'une vingtaine de minutes avec une entrée et une sortie différentes. 

 

 

© Tous droits réservés

Les architectes se sont inspirés des jardins à la française pour concevoir les haies qui créent des formes géométriques et des jardins secs japonais dont les graviers ratissés créent des formes de vagues. Le jardin zen est aussi un lieu de calme et de silence. Chris Precht espère que son Parc de la Distance aura le même effet sur les promeneurs; un havre de calme en milieu urbain

© Tous droits réservés

"Au lieu de banques, de circulation et de blocs de bureaux, les centres-villes devraient être redessinés par des parcs, des espaces sauvages et des plantes. L'absence de nature est un problème qui concerne de nombreuses zones urbaines et j'espère que le Parc de la Distance pourra offrir une évasion" a déclaré Chris Precht au magazine en ligne Deezen

Le bureau d'architecture Precht, créé par Chris and Fei Tang Precht, était installé au centre de Pékin jusqu'en 2017. Precht s'est relocalisé dans les montagnes autrichiennes d'où il développe à l'international des projets d'architecture verte et des projets paysagers. 

 

Sur le même sujet

02 avr. 2021 à 11:31
2 min

Articles recommandés pour vous