RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Le nouveau Wout van Aert se laissera guider par sa tête et non plus uniquement par son cœur

Le nouveau Wout van Aert est arrivé. Le coureur de 27 ans semble décidé à laisser parler sa tête plutôt que son cœur.
12 janv. 2022 à 11:492 min
Par Christophe Delstanches

Le nouveau Wout van Aert est arrivé. Le coureur de 27 ans semble décidé à laisser parler sa tête plutôt que son cœur. Il veut privilégier la qualité, à la quantité. Pour y arriver, il va cibler plus précisément ses objectifs, pour ne pas finir cramé en fin de saison, comme ça a été le cas en 2021.

Wout van Aert a brillé en 2021, avec 13 victoires sur route, à son palmarès. Une saison brillante et paradoxalement frustrante.

Le champion de Belgique a voulu sans doute courir trop de lièvres à la fois. Un constat qui explique, en partie son manque de jus dans le final des championnats du monde à Louvain. Un rendez-vous qu’il avait pointé dans son agenda, et dont il était sur papier, l’ultra favori. Une semaine plus tard dans l’Enfer du Nord, Van Aert a souffert et n’a jamais pu rivaliser avec les meilleurs.

Wout Van Aert s’est imposé à 3 reprises sur le Tour 2021, en montagne, sur un CLM et au sprint sur les champs Elysées.
Wout Van Aert s’est imposé à 3 reprises sur le Tour 2021, en montagne, sur un CLM et au sprint sur les champs Elysées. © Tous droits réservés

Johan Museeuw : "Il en fait trop. Il fait tout. Il veut gagner partout"

Il y a quelques semaines, Johan Museeuw a évoqué le "cas" van Aert au micro de la RTBF. Pour le "Lion des Flandres" le champion de Belgique ne pouvait plus continuer sur ce rythme effréné : "Aujourd’hui, il en fait trop. Il fait le cyclo-cross. Il fait tout. Il veut gagner partout. Mais ça va être difficile de continuer comme ça pendant quelques années. Donc, il doit choisir, mais je pense qu’il est très intelligent".

Un constat que Wout van Aert a fait durant ses quelques semaines de "repos". Cet amoureux de cyclo-cross n’a pas voulu renoncer aux labourés, mais il a décidé de faire l’impasse sur les mondiaux, pour lesquels il aurait été le grandissime favori. Sa saison de cyclo-cross a été courte mais intense et prolifique. Son bilan est grandiose, 9 succès en 10 courses, ponctué par un 5e titre de champion de Belgique.

Wout van Aert a décroché son cinquième titre de champion de Belgique de cyclocross, le 9 janvier à Middelkerke, au terme d’une démonstration en solitaire.
Wout van Aert a décroché son cinquième titre de champion de Belgique de cyclocross, le 9 janvier à Middelkerke, au terme d’une démonstration en solitaire. © Tous droits réservés

van Aert a donc troqué son vélo de cyclocross pour celui de route. Connaissant le coureur belge, on imagine qu’il aurait rêvé d’aller chercher un nouveau maillot de champion du monde dans la boue américaine, mais Wout a choisi le chemin de la sagesse… Sans doute aussi sous les conseils et la "pression" de son équipe Jumbo-Visma.

Un retour sur la route de la raison, pour pouvoir ensuite briller sur les monuments, Milan San Remo, le Ronde ou encore l’Enfer du nord : "En 2021, j’ai gagné beaucoup et de grandes courses mais sur les monuments du cyclisme, il m’a toujours manqué un petit quelque chose, ça s’est joué sur des détails. Je suis prêt à gagner moins, en quantité, en 2022 pour pouvoir décrocher de plus grandes courses. C’est parfois difficile de se contenir et de prendre le départ d’une course de manière un peu plus tranquille. Je suis un vainqueur, j’aime ça. Mais l’année dernière m’a montré et m’a permis d’apprendre que parfois, il faut en faire un peu moins", nous a confié van Aert.

Mieux cibler pour prendre une nouvelle dimension

Wout van Aert a toujours autant soif de victoires. Mais l’homme aux 30 succès professionnels a choisi la qualité à la quantité. Le vainqueur de Milan San Remo (2020) veut accrocher un deuxième monument à son palmarès… Avec notamment le Tour des Flandres et Paris-Roubaix en point de mire.

Mais il rêve aussi d’enfin porter le maillot arc-en-ciel. Et de suivre les traces de Julian Alaphilippe, qui a moins gagné en 2021, mais qui a ciblé magnifiquement ses objectifs. Le coureur français a remporté une Flèche Wallonne, une étape sur le Tour mais aussi et surtout un deuxième maillot arc-en-ciel consécutif. Sans oublier sa deuxième place sur Liège-Bastogne-Liège.

Julian Alaphilippe, a moins gagné que Wout Van Aert en 2021, mais qui a mieux ciblé ses objectifs. Le coureur français a remporté une Flèche Wallonne, une étape sur le Tour mais aussi et surtout un deuxième maillot arc-en-ciel consécutif.
Julian Alaphilippe, a moins gagné que Wout Van Aert en 2021, mais qui a mieux ciblé ses objectifs. Le coureur français a remporté une Flèche Wallonne, une étape sur le Tour mais aussi et surtout un deuxième maillot arc-en-ciel consécutif. © Tous droits réservés

Wout devra, sans doute, apprendre à rouler un peu contre nature. Pour essayer de brider ses pulsions de "serial winner".

Reste à voir si cette nouvelle façon d’envisager sa carrière lui permettra d’aller chercher le Graal, en continuant à nous faire rêver des sommets du Mont Ventoux en passant par la Via Roma (où il s'est adjugé Milan San Remo en 2020 devant Alaphilippe) ou par les champs Elysées.

Wout van Aert avant sa saison 2022 : "Gagner un monument et jouer le maillot vert"

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Champion de Belgique 2022 : Wout Van Aert

Championnat de Belgique de Cyclocross 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

21 févr. 2022 à 13:41
2 min

Articles recommandés pour vous