RTBFPasser au contenu

Les Choix de Musiq'3

Le nouveau duo Pleyel fouille les trésors oubliés de Schubert : les œuvres pour piano à quatre mains

Le nouveau duo Pleyel fouille les trésors oubliés de Schubert : les œuvres pour piano à quatre mains

Critique de Nicolas Blanmont

La musique pour piano à quatre mains de Schubert est une mine de trésors parfois oubliés, et on se réjouit toujours que des interprètes de qualité aillent y fouiller. Ainsi de ce nouveau duo nommé Pleyel, du nom d’un splendide instrument de 1848 que les deux musiciens possèdent et jouent ensemble. Malgré cette dénomination familière, le duo semble inconnu dans le monde du disque. La moitié pourtant, au moins, nous est connue : Richard Egarr, claveciniste et chef d’orchestre qui a notamment succédé à Christopher Hogwood à la tête de l’Academy of Ancient, joue ici avec sa complice, la Russe Alexandra Nepomnyashchaya.

A leur menu : Lebenstürme (" Les tempêtes de la vie "), un Allegro tourmenté qui donne son titre au disque, mais aussi de très belles interprétations de la célèbre fantaisie en fa mineur D. 940, de la rare sonate en si bémol majeur D. 617 et de deux très beaux rondos tout aussi peu fréquents, les D. 608 en ré majeur et D. 951 en fa majeur.

CD Linn/Outhere

Ecoutez un extrait

Loading...

Sur le même sujet

15 mai 2020 à 02:03
1 min
17 avr. 2020 à 05:00
1 min

Articles recommandés pour vous