RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Le nouveau Directeur Sportif du Standard Fergal Harkin en quête de coach : entre poupées russes et logique de réseaux...

Bruno Venanzi avec les dirigeants de 777 Partners

Le puzzle se met en place : le Standard a son nouveau propriétaire (777 Partners) et, depuis ce mercredi, son nouveau Directeur Sportif, Fergal Harkin. Premier gros chantier pour ce dernier : il va devoir doter Sclessin d’une coupole sportive, avec à sa tête un coach mais aussi une cellule de scouting et de recrutement. Avec un mode de fonctionnement en guise de fil rouge : le réseau. Son réseau.

L’important dans la vie, c’est d’avoir du réseau. Roland Duchâtelet l’avait bien compris quand il a racheté le Standard en 2011… même si ses grands projets ont finalement fait plouf. L’homme d’affaires trudonnaire avait bâti un réseau de clubs en Belgique (Standard, Saint-Trond), Angleterre (Charlton), Espagne (Alcorcon), Allemagne (Iéna) et Hongrie (Ujpest), unis par des transhumances de coaches et de joueurs. Duchâtelet avait aussi placé dans l’organigramme trudonnaire l’Irlandais Chris O’Loughlin… aujourd’hui Directeur Sportif de l’Union Saint-Gilloise et membre du network de Tony Bloom, l’actuel propriétaire de l’Union et de Brighton.

Bruno Venanzi et Roland Duchâtelet en 2015
Bruno Venanzi et Roland Duchâtelet en 2015 BELGA

Depuis ce mercredi, O’Loughlin n’est donc plus le seul Directeur Sportif irish du football belge : Fergal Harkin (45 ans) prend les mêmes rênes au Standard de Liège, désormais propriété du groupe nord-américain 777 Partners (qui possède aussi des parts à la Genoa, Séville, Vasco de Gama et tente d’entrer au Red Star Paris). Comme tant de clubs belges aujourd’hui satellites de clubs ou groupes étrangers (OHL, Ostende, Eupen, Cercle, Beerschot, Courtrai, Seraing, Saint-Trond), le Standard entre ainsi dans la grande galerie des clubs poupées russes.

Entré au jeu contre La Gantoise…

Fergal Harkin est un ancien (et modeste) joueur de Leicester et de Bohemians Dublin. Ironie du sort, et premier clin d’œil avec le foot belge, son CV renseigne deux matches de Coupe Intertoto disputés en juin 2005… face à La Gantoise. Le garçon était monté deux fois au jeu comme équipier de l’ex-gauche buffalo Dominic Foley, avec à l’arrivée une victoire et une défaite (1-0 à Dublin, 3-1 au Stade Otten). Les Gantois de l’époque Nordin Jbari, Fred Herpoel, Mbark Boussoufa, Nicolas Lombaerts et Wouter Vrancken, ne s’en souviennent sûrement pas...

Reconverti après sa carrière dans le marketing (6 ans chez Nike), licencié universitaire en Education Physique et titulaire d’un Master en Commerce, Harkin a ensuite rempli son carnet d’adresses en gérant durant 13 ans le réseau des clubs du (Manchester) City Football Group. Une galaxie de 9 satellites de la maison-mère citizen, tissée en France (Troyes), Uruguay (Montevideo), Chine (Sichuan), Australie (Melbourne), Espagne (Gérone… avec le frère de Pep Guardiola en co-actionnaire), Inde (Mumbai), au Japon (Yokohama) et… en Belgique (Lommel).

Les pinèdes campinoises, Harkin connait donc bien : 20 des 30 joueurs du noyau limbourgeois cette saison faisaient des allées-venues dans le grand tube du groupe.

Lommel (D1B) membre du réseau du City Football Group
Lommel (D1B) membre du réseau du City Football Group BELGA

Super-animateur de réunions ?

Le job du nouveau DS de Sclessin était donc de superviser la progression des joueurs du groupe prêtés au sein du réseau. Mais plus qu’un technicien, Harkin est surtout un coordinateur de fonctions et de compétences, sorte de super-animateur de réunions.

Sa prochaine mission, dénicher le prochain coach liégeois, s’inscrit dans la même logique décrite : Harkin ouvre son tableau Excel de la galaxie City, avec les réserves déontologiques d’usage puisque l’Irlandais va quitter Manchester… mais qu’il y est encore en préavis pour 3 mois ! Le nouveau patron du Standard va donc bosser par téléphone… depuis son bureau à l’Etihad Stadium – cherchez l’erreur.

Sa short-list de coaches comporterait trois noms… tous en place dans des clubs membres d’un réseau satellitaire. Sont ainsi cités deux Allemands, Alexander Zorniger (Limassol, Chypre, où il dirigeait cette année l’ex-… Standardman Serge Gakpé) et Thomas Letsch (Vitesse Arnhem… avec Lois Openda sous ses ordres), tous deux issus… du fameux réseau Red Bull !

Ronny Deila, un Norvégien à Sclessin ?

Mais surtout, celui qui tiendrait la corde serait le Norvégien Ronny Deila (New York City FC… la filiale américaine de Manchester City). Pour dénicher son coach, Harkin ferait donc très simple : il composerait le mobile +1 (préfixe US) de son contact norvégien… qu’il a si souvent supervisé pour le groupe d’Abu Dhabi. C’est normal : avec le gens qu’on connaît, point de mauvaises surprises (a priori en tout cas).

Ronny Deila, futur coach de Sclessin ?
Ronny Deila, futur coach de Sclessin ? BELGA

Ronny Deila vient de remporter le championnat MLS (Major League Soccer) avec sous sa férule… l’ex-Courtraisien Maxime Chanot, qui a rejoint la franchise citizen en 2016. Auparavant, Deila avait aussi été titré en Norvège et au Celtic Glasgow. Avec ses méthodes de motivation particulières : avant un match crucial pour le maintien de son club Valerenga, il s’était affiché tout nu pour secouer ses joueurs… et cela avait marché. Sclessin, attends-toi donc à tout…

Avant (éventuellement) Deila, le Standard a d’ailleurs déjà parlé norvégien par le passé avec Ole-Martin Aarst et Aron Donnum.

Fuite des cerveaux…

Comme on le voit, le Standard d’aujourd’hui s’inscrit donc dans la logique du foot d’aujourd’hui : des groupes tentaculaires activant leurs réseaux et leurs carnets d’adresses… Avec forcément les risques éthiques (espionnage industriel, diffusion des secrets de fabrication et de méthodes confidentielles) que comportent les fuites de cerveaux quand un expert reconnu emporte avec lui sa liste de contacts…

Le New York City FC évolue avec les mêmes maillots que Manchester City
Le New York City FC évolue avec les mêmes maillots que Manchester City BELGA

Et si le Standard bénéficiait à son tour de prêts de joueurs issus de la galaxie City ? Qu’en penserait Vincent Kompany ?

Articles recommandés pour vous