RTBFPasser au contenu

Exposition - Musées

Le Musée Art et Histoire dévoile un fragment retrouvé du "Panorama du Caire"

Parc du Cinquantenaire après une rénovation à Bruxelles, le jeudi 05 mars 2020.

Le Musée royal Art et Histoire de Bruxelles (MRAH) a dévoilé mercredi un fragment retrouvé du "Panorama du Caire", une immense toile du peintre belge Emile Wauters, évaporée des collections de l'institution il y a près d'un demi-siècle. Le mystère autour de sa disparition reste entier. Aujourd'hui, seul ce fragment a été retrouvé.

Peint entre 1880 et 1881 par Emile Wauters, le "Panorama du Caire" avait été commandé pour commémorer le voyage en Egypte de l'archiduc d'Autriche Rodolphe (1858-1889). 

Après avoir été exposée à Vienne, Munich et La Haye, la toile de 114 mètres de long sur 14 de haut, revient aux mains de l'Etat belge en 1896. Elle orne alors le pavillon mauresque du Cinquantenaire. Mais lorsque le bâtiment est cédé à l'Arabie saoudite pour le convertir en Grande mosquée, le panorama est décroché.

"On perd ensuite rapidement sa trace", explique le directeur général du MRAH Bruno Verbergt. "

Les derniers documents mentionnant sa présence au musée datent des années 1980". 

Une étrange disparition qui n'a pas manqué de générer nombre de rumeurs. Le tableau a-t-il été perdu, volé, vendu, brûlé ? Toutes les pistes sont explorées. "Dans un premier temps, nous avons mené une recherche active qui nous a fait comprendre qu'il y a très peu de chance que la toile se trouve encore dans les collections du musée", relate Eugène Warmenbol, professeur au département d'Histoire, Arts et Archéologie à l'ULB.

En décembre 2020, après des années de recherches, la quête du Panorama connaît un rebondissement spectaculaire. Un antiquaire du sud de la France prend contact avec le professeur Warmenbol. "Il possédait la scène centrale de la toile, montrant l'archiduc dans sa calèche", se réjouit le professeur. "Quand la découpe a-t-elle été effectuée ? Nous l'ignorons. Mais nous avons désormais une certitude, la toile a bien été découpée. Nous gardons l'espoir de retrouver d'autres morceaux dans le monde". 

Le fragment retrouvé n'a toutefois mis le musée sur aucune piste crédible pour reconstituer la toile. "Nous n'avons toujours aucun indice sur le ou les endroits où se trouvent les autres morceaux", précise le Pr Warmenbol.

Restitué à la Belgique, le fragment retrouvé du Panorma du Caire est exposé au MRAH jusqu'au dimanche 9 janvier.

Sur le même sujet

30 oct. 2021 à 08:00
4 min
15 oct. 2021 à 14:40
3 min

Articles recommandés pour vous