'Le mot responsabilité est tourné vers la vie, et pas vers la punition et le négatif'

.

© Tous droits réservés

14 juin 2016 à 11:22 - mise à jour 14 juin 2016 à 11:22Temps de lecture1 min
Par FP


La récente vague d'attentats a fait surgir l'urgence de fonder une responsabilité authentique, susceptible de donner un sens à toutes les condamnations.

S'il est devenu urgent d'inventer de quoi échapper à la culture de l'excuse dont nous mesurons les effets catastrophiques, nous devons parallèlement également échapper à l'obsession de la performance sécuritaire à court terme nous dit André Guigot, auteur de Pour en finir avec l'irresponsabilité (Ed. Desclée De Brouwer).

Un essai à la fois précis et engagé qui remonte à la source même de la " responsabilité" pour établir ses conditions, éclairer sur les limites des modèles actuels et proposer des solutions.

______________

"La compassion, les grandes messes autour des douleurs des victimes ne sont pas à la hauteur de ce qu'on attend des responsables politiques et de la société toute entière. Il faut s'interroger sur notre manière de réagir à la violence."

"Si on définit l'individu uniquement par ses réussites dans la vie, alors ça conduit au matérialisme et au cynisme, et il ne faut pas s'étonner d'une culture de la réussite à tout prix, au détriment de la vraie responsabilité."

André Guigot

 

__________________________________________________________________________________________________________________

Articles recommandés pour vous