RTBFPasser au contenu

Le mot du jour : "Démanteler"

Le mot du jour : "Démanteler"
01 mars 2016 à 13:241 min
Par Fabrice Grosfilley

Démantèlement action de détruire une forteresse ou, par extension, déconstruire ou abattre un système. Démanteler c'est donc séparer des éléments qui tiennent ensemble dans le but de les démolir.

Hier les autorités françaises ont commencé le démantèlement du camp de réfugiés installé aux portes du terminal Eurostar de Calais. Le démantèlement ne se passe pas aussi pacifiquement que prévu. Jet de projectiles, début d'incendie, gaz lacrymogènes et canon à eau. Ce démantèlement est un combat : il s'agit bien de détruire ce qui a physiquement été mis en place. Les engins de démolition d'un côté, la protestation des habitants et de leurs soutiens de l'autre, nous sommes très proches du sens historique de démantèlement où il fallait donner l'assaut puis prendre le contrôle d'une place forte avant de pouvoir la démanteler.

Aujourd'hui nous utilisons essentiellement démantèlement au sens figuré. On démantèle un réseau criminel, on le met hors d'état de nuire, ou on démantèle une entreprise dans le but de la revendre par exemple.

Démanteler cela a un rapport avec le manteau

C'est une étymologie probable mais pas certaine : démanteler serait l'inverse d'emmanteler. Mantel c'est le manteau. Emmanteler c'était protéger d'un manteau, donc construire une fortification, à l’inverse, démanteler, retirer le manteau, détruire la fortification. On trouve des traces de ce vocabulaire au 16e siècle, il faut attende le 19e pour employer démanteler au sens figuré.

Déconstruire une fortification, même si elle est faite de bout de tôle, de réchaud à gaz et de tentes sommaires. Retirer un manteau, qui permettait de s'abriter et de se protéger du froid.Ce matin c'est un peu comme si ces remparts, que nous tentons de construire pour les uns, ou de franchir pour les autres, ces débats sur l'Europe forteresse, et l'emploi du mot démantèlement nous ramenaient subitement au moyen âge.