RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Le moratoire est rompu, à propos des projets de lotissements au Ry-Ponet

Le Ry-Ponet, un espace rural en cœur de zone urbaine

Le Ry-Ponet, c’est un bout de bocage herbager au cœur d’une agglomération urbaine. Ce sont 400 hectares entre plusieurs communes, Beyne-Heusay, Fléron, Liège et Chaudfontaine. Des promoteurs souhaitent de longue date réaliser un lotissement sur une partie de la zone. Mais leurs plans ont suscité de vives oppositions, au nom du patrimoine, paysager ou historique. Dernier en date, un projet d’affectation d’une ferme à des activités récréatives a été rejeté ; un recours a été déclaré irrecevable et les autorités publiques ont évoqué un moratoire, le temps de mener une réflexion approfondie.

Et pourtant, la société anversoise Planète Verte lance une procédure pour un "quartier durable" avec des voiries à créer. Le bourgmestre Didier Henrotin en est légèrement irrité : "C’est évidemment le droit d’un propriétaire foncier de prendre une initiative pour valoriser son terrain ; mais ce n’est pas ce que nous pensions avoir convenu : geler le dossier, pendant que des spécialistes nous aident à définir ce qu’il est possible d’envisager globalement comme avenir pour le site". D’où un étonnement, d’autant que l’étude en question n’a pris que trois mois de retard : pas facile de réunir des ateliers participatifs avec la pandémie, ou de mobiliser des experts parfois en quarantaine. Les conclusions sont attendues pour le premier trimestre de l’an prochain.

Le  problème du Ry-Ponet est complexe : il y a de l’habitat, mais dispersé ; il y a des agriculteurs, mais plusieurs fermiers arrivent en fin de carrière, et toutes les parcelles de pâturage, parfois trop pentues, parfois mal ensoleillées, ne peuvent accueillir du maraîchage. Ce sont des exemples: une analyse fine et un diagnostic précis sur les potentialités de l'endroit sont nécessaires avant toute décision.

Articles recommandés pour vous