RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Le médiateur de la SNCB est submergé

RTBF
05 mars 2010 à 16:13Temps de lecture1 min
Par RTBF

Jean-Marc Jeanfils, médiateur auprès de la SNCB, ne manque pas de lecture. Chaque jour, les plaintes de voyageurs mécontents s'accumulent sur son bureau. Plus de 1200 en janvier et février, c'est un tiers de plus que d'habitude et cest un record.

Pour 2009, on compte 7000 suppressions de trains supplémentaires par rapport à 2008 avec pour conséquence une accumulation de retards. Les voyageurs les digèrent de plus en plus mal. Beaucoup ne prennent même plus la peine de se plaindre, d'autres le font directement auprès de la SNCB, et quelques milliers le font auprès du médiateur qui ne peut que constater.

Des voyageurs excédés

"Lexaspération grandit chaque jour, nous le voyons à travers les plaintes", dit Jean-Marc Jeanfils. "Les gens se plaignent de la dégradation du service pourtant dénoncée depuis des mois, mais ils ne voient aucune amélioration. Ils sont exaspérés et on les comprend".

Le médiateur est chargé de transmettre ces plaintes, mais dit-il, "nous ne sommes pas des magiciens. Nous navons pas de solution clé sur porte, ce serait trop simple. Mais nous sommes là pour relayer et appuyer les demandes des gens".

Les problèmes sont structurels et demandent des réponses structurelles. En attendant, Jean-Marc Jeanfils risque de recevoir encore beaucoup de courrier de voyageurs mécontents.

I.L. avec Dominique Dussein

 

Sur le même sujet

La SNCB a mis le médiateur pour les voyageurs ferroviaires hors circuit