RTBFPasser au contenu

Sommeil

Le manque de sommeil nuit au bien-être mental des enfants

Le manque de sommeil nuit au bien-être mental des enfants
14 mars 2020 à 13:001 min
Par RTBF Tendance avec AFP

Une équipe de l’Université norvégienne des sciences et technologies et de l’Université de Bergen a étudié le cas de 799 enfants, suivis entre les âges de 6 à 12 ans. Tous les deux ans, ces enfants devaient porter un accéléromètre 24h/24h pendant sept jours afin de surveiller leurs mouvements. À plus d’une occasion, ils ont répondu à des questionnaires détaillés destinés à mesurer les difficultés psychologiques auxquels ils étaient confrontés.

 

Un temps de sommeil inférieur à 7 heures par nuit sur 7 jours constitue un manque

Les résultats, publiés dans la revue Pediatric Research, montrent que les enfants qui dormaient le moins étaient plus exposés à des troubles de la santé mentale.

Bror M. Ranum, auteur de l’étude, affirme :

"Nous avons observé une association entre le temps de sommeil et le risque de symptômes de troubles émotionnels et comportementaux".

Les données réunies par les chercheurs semblent montrer que le temps de sommeil influençait bien la santé mentale et non l’inverse.

"De précédentes études ont également démontré que le sommeil était directement lié à la santé mentale. Notre étude est cependant la seule à examiner cela chez des enfants sur plusieurs années et à s’appuyer sur une mesure objective du sommeil", explique l’auteur principal de l’étude, Silje Steinsbekk, du département de psychologie de l’université NTNU. "Nos recherches montrent que les enfants qui totalisent un nombre insuffisant d’heures de sommeil développent souvent des symptômes psychiatriques, parfois jusqu’à deux ans plus tard".

Il est recommandé aux enfants de 6 à 13 ans de dormir entre 9 et 11 heures par nuit. Une nuit de moins de sept heures n’est pas recommandée.

Ranum ajoute que les besoins varient selon les enfants et ajoute : "Si vous observez que votre enfant peine à se concentrer et que son humeur s’avère plus changeante que d’ordinaire, il faut songer à le faire dormir davantage la nuit".

Sur le même sujet

25 juin 2020 à 16:00
1 min
13 mars 2020 à 16:00
2 min

Articles recommandés pour vous