RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le Mali dément tout déploiement de mercenaires du groupe russe Wagner

25 déc. 2021 à 06:39Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement malien a apporté vendredi un "démenti formel" de tout déploiement de mercenaires du groupe russe Wagner sur son territoire. Il s'agit d'"allégations sans fondement", affirme l'exécutif.

Il "exige que des preuves lui soient apportées par des sources indépendantes" et "tient à préciser qu'au même titre que la mission européenne de formation (EUTM), des formateurs russes sont présents au Mali dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de Sécurité nationales".

Bamako "tient à rappeler que l'Etat malien n'est engagé que dans un partenariat d'Etat à Etat avec la Fédération de Russie, son partenaire historique", est-il encore précisé dans ce communiqué signé du porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maiga, également ministre de l'Administration territoriale.


►►► À lire aussi : Les Occidentaux vent debout contre le déploiement de Wagner au Mali avec l'aide de Moscou


Une quinzaine de puissances occidentales dont la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Canada, avaient condamné jeudi le déploiement au Mali, avec l'aide de Moscou, de la sulfureuse société paramilitaire russe Wagner. La Belgique a aussi signé le communiqué commun s'inquiétant de ce développement, aux côtés de nombreux autres pays européens. L'armée belge participe en effet à la task force Takuba, un groupement de forces spéciales européennes qui assiste les forces armées maliennes dans leurs opérations contre les groupes djihadistes présents dans le pays. Or pour la France, force centrale de Takuba, le déploiement de mercenaires russes en parallèle est une ligne rouge à ne pas franchir. 

Sur le même sujet

La Russie et le Mali se rencontrent : un rapprochement étonnant mais aussi inquiétant

Monde

Mali : les dirigeants ouest-africains tiennent un sommet aux lourds enjeux

Articles recommandés pour vous