RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mode

Le maillot de bain inclusif s’adapte (enfin) à toutes les morphologies !

Les marques proposent de plus en plus de formes de maillots de bain, aux fonctions diverses et variées, voire des tailles uniques, pour répondre aux besoins et aux envies de toutes les femmes.
28 juin 2022 à 09:00Temps de lecture3 min
Par RTBF avec AFP

Il n’y a plus un, mais des summer bodies pour lesquels les marques, et quelques célébrités, confectionnent des maillots de bain aux formes aussi diverses que variées, et plus ou moins couvrantes.

L’objectif ? S’adapter à toutes les morphologies, tous les besoins, et toutes les envies des femmes, qui ne sont plus obligées de jongler entre les sempiternels une et deux-pièces. Jupes, shorts, combinaisons, maillots menstruels ou post-mastectomie… L’offre swimwear est plus diversifiée que jamais.

Quel maillot de bain vous fera sentir la plus belle pour aller bronzer ? Bonne nouvelle, cette année, vous aurez le choix grâce à des collections bien plus inclusives. Nombreuses sont les marques qui ont entamé leur mue pour répondre aux nouvelles problématiques d’une époque qui tente de faire voler en éclats nombre de diktats. Résultat, il y en a aujourd’hui pour tous les goûts, toutes les formes, toutes les envies, et davantage encore pour toutes les femmes qui ne veulent plus avoir à se dissimuler sous leur serviette pour s’adonner à quelques brasses et autres activités aquatiques.

Le swimwear fait sa révolution

Bandeau, triangle, ou balconnet ? Culotte, string, ou tanga ? Il y a quelques années, il n’y avait pas trente-six solutions pour parader en maillot de bain sur la plage. Une époque révolue, puisqu’il est aujourd’hui possible de choisir entre mille et un modèles, mieux adaptés à la diversité des corps des femmes. Les plus grandes marques de swimwear, comme Darjeeling, Triumph, ou Aubade, proposent des maillots ajustés aux poitrines les plus généreuses avec des triangles armaturés ou des corbeilles plus profondes, et des culottes et shortys taille (très) haute souvent inspirés du shapewear pour maintenir et sculpter sans renier sur le design.

Mais c’est Kim Kardashian qui s’impose aujourd’hui comme une pionnière en la matière – hors marques spécialisées – avec le lancement au printemps dernier de sa première collection de maillots de bain Skims. Minimaliste, la large gamme de produits est bluffante d’inclusivité, comprenant non seulement les traditionnels bikini et une-pièce, eux-mêmes déclinés en plusieurs versions, dont un modèle à manches longues, mais aussi des combinaisons, des shorts, des jupes, des T-shirts, et même de boléros de bain. Et on ne parle pas de beachwear, mais bel et bien de pièces destinées à nager, bronzer, ou chiller. Largement de quoi convenir au plus grand nombre.

  • Etam et les maillots extensibles

Dans un autre style, mais toujours en faveur d’une mode plus inclusive, c’est Etam qui s’est récemment démarqué avec la collection de maillots de bain extensibles "One Size" adaptée à (absolument) toutes les tailles. Utilisant une matière texturée composée de 97% de polyamide recyclé, les pièces de cette collection d’un nouveau genre, déclinée en plusieurs couleurs et formes, s’étirent pour convenir à toutes, et sculpter la silhouette sans l’oppresser. Une innovation qui n’est pas sans rappeler que la 'taille unique' s’impose aussi progressivement en prêt-à-porter.

Loading...
  • Les maillots menstruels

L’inclusion passe aussi par la possibilité pour toutes de profiter des vacances sans craindre l’arrivée des règles. Depuis quelques années, la jeune création s’emploie à proposer des maillots de bain menstruels qui absorbent le flux sanguin comme le font les protections hygiéniques classiques (mais moins durables, et moins confortables). Si le marché est dominé par des griffes spécialisées, les marques grand public s’y mettent progressivement (surtout en lingerie pour le moment), préparant le terrain pour un futur encore plus inclusif.

Une chose qui semble inéluctable tant la lingerie menstruelle semble avoir conquis les femmes en un laps de temps très court. "8% des Françaises ont acheté des culottes menstruelles sur l’année, et leurs ventes ont atteint un total de 10,8 millions d’euros. Parmi ces utilisatrices, la plupart envisagent de se tourner exclusivement vers la culotte menstruelle comme protection. C’est un phénomène qui prend de l’ampleur", expliquait Cécile Vivier, directrice marketing du Salon International de la Lingerie. En attendant que les grandes marques et enseignes s’engouffrent dans cette brèche, les femmes peuvent compter sur des labels spécialisés, comme Sisters Republic, Moodz, ou encore Elia Lingerie.

Loading...

Longtemps oubliées, les femmes ayant subi une mastectomie pouvaient dénicher des maillots de bain adaptés mais uniquement dans des boutiques spécialisées. Des pièces désormais rendues accessibles au plus grand nombre grâce à des marques et enseignes grand public, Etam en tête, qui proposent des modèles confectionnés pour le post-opératoire, dotés de poches destinés à accueillir des prothèses. De quoi permettre à toutes de profiter d’un été placé sous le signe du confort, de la sérénité, et de la liberté.

Articles recommandés pour vous