RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Le long de l’autoroute à Héron, 25 hectares de terres agricoles vont devenir une zone industrielle

Au-dessus du trait noir (l’autoroute) la parcelle, en mauve, qui doit changer d’affectation

Il ne manque plus qu’un arrêté du gouvernement wallon pour lancer la deuxième phase de la procédure de révision du plan de secteur : tous les avis préliminaires des organes consultatifs sont favorables. Le parc industriel Mecalys, situé sur le territoire des communes namuroises de Fernelmont et Andenne, devrait s’étendre d’une cinquantaine d’hectares, dont la moitié dans la localité de Héron, liégeoise au sens provincial du terme. Ce sont d’ailleurs deux intercommunales de développement économique qui s’occupent du dossier.

Administrativement, il s’agit d’une révision du plan de secteur. Les parcelles mises à disposition des entreprises arrivent à saturation. D’où le projet de transformer des terrains agricoles en zone mixte. Des compensations sont prévues, essentiellement dans des sites de carrières, promis à urbanisation, et qui, en contrepartie, seraient protégée pour leur intérêt écologique ou archéologique.

Après approbation ministérielle, il va encore falloir étudier l’impact environnemental, et consulter la population. Les premières réunions d’information, menées voici plusieurs mois, ont permis de récolter quelques inquiétudes par rapport à d’éventuels passages de camions dans l’un ou l’autre village, des flux dits "non maîtrisés", de chauffeurs de poids lourds qui se seraient trompés d’itinéraires. Depuis lors, des améliorations de signalisations ont été apportées, et devraient apaiser ces craintes.

Articles recommandés pour vous