RTBFPasser au contenu

Monde

Le lobby des armes gouverne-t-il les Etats-Unis?

La question du jour

Le lobby des armes gouverne-t-il les Etats-Unis ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 mai 2022 à 17:01 - mise à jour 26 mai 2022 à 05:263 min
Par Arnaud Ruyssen

Quelques heures après le tuerie d'Uvalde, au Texas, qui couté la vie à 19 enfants et 2 adultes, Joe Biden a appelé les américains à "affronter le lobby des armes" dans une déclaration qui transpirait surtout l'impuissance. Alors, le Lobby des armes gouverne-t-il les Etats-Unis? Déclic a voulu y voir clair

Un business qui pèse très lourd

Quelques chiffres pour mesurer à quel point le business des armes pèse aux Etats-Unis. Selon les calculs de l'ONG suisse Small Arms Survey : il y a aujourd'hui dans le pays 120 armes pour 100 habitants. Sur la seule année 2020 (derniers chiffres disponibles) plus de 11 millions d'arme à feu ont été vendues rien que sur le marché intérieur américain. 

Autant dire que le secteur de l'armement représente des intérêts financiers énormes et qu'il a les moyen de peser sur la politique. La NRA (National Riffle Association) revendiquait en 2018 quelques 6 millions de membres. Elle est souvent considérée comme le lobby le plus puissant du monde.

"Le lobby le plus puissant du monde"

Ce Lobby a plusieurs moyen d'actions, notamment via le "NRA-Political Victory Fund" dont le but - ouvertement affiché - est de peser sur les politiques pour qu'il légifèrent en faveur de l'industrie des armes ou, à tout le moins, ne légifèrent pas contre les intérêt du secteur. 

Sur le site du lobby, vous découvrez par exemple que chaque élu (sénateur/député) se voit attribué une lettre de A à F.  A signifie "tout à fait pro-arme" et F "anti-arme", avec toute une gamme de gradation entre les deux. 

Globalement les républicains reçoivent souvent un "A"  et l'on retrouve uniquement des démocrates dans la catégorie "F".  Ceci-dit, quelques rares démocrates sont aussi notés comme "assez favorables aux armes" et ont d'ailleurs reçu des donations de campagne de la NRA.

Des millions pour peser dans les campagnes électorales

Car le lobby des armes ne se prive pas d'investir massivement dans les campagnes électorales à tous les niveaux de pouvoir. Le média indépendant "The Trace" aux Etats-Unis a calculé que, pour la campagne de 2020, le Lobby des armes a dépensé 4 millions d'euros pour soutenir Trump mais a surtout investi 12 millions d'euros contre Joe Biden. 

C'est peut-être là le plus grand pouvoir de la NRA: parvenir à faire battre les candidats jugés trop contraire à ses intérêts par des campagnes de dénigrement massives. Même si c'est difficile à objectiver, beaucoup d'observateurs estiment que les 20 millions de dollars investit contre lui par la NRA ont pesé lourdement dans le défaite d'Al Gore, en 2000 face à Georges W. Bush.

Le cas des dernières élections sénatoriales est intéressant à observer lui-aussi. On découvre que c'est dans l'état de Géorgie que le Lobby des armes a le plus investi pour peser dans la campagne. Or l'enjeu Géorgien était capital pour déterminer si le Senat allait pencher côté démocrate ou côté républicain… ce qui intéressait la NRA au premier chef. 

Intervention du lobby des armes dans la campagne sénatoriale de 2020
Intervention du lobby des armes dans la campagne sénatoriale de 2020 the Trace.org

Presqu'un parti politique

En creusant encore un peu plus loin sur le site du "NRA-Political Victory Fund", on découvre aussi un portail de recrutement de citoyens. La NRA les incite à aller faire du porte à porte, à interpeler les élus locaux sur l'intérêt de ne pas remettre en cause le droit à porter et posséder des armes.

C'est peut-être ça le plus grand tour de force du lobby américain de l'armement: avoir réussi à ancrer culturellement, dans la mentalité d'un grand nombre d'américains, l'idée que porter une arme est un droit fondamental. Au départ de ce fameux "deuxième amendement" de la constitution qui a été pensé au départ pour garantir le droit aux américains de former des milices armées en cas de volonté de la couronne britannique de reprendre le contrôle des Etats-Unis, à la fin du 18ème siècle… la NRA a réussi à ancrer l'idée, chez beaucoup d'américains, qu'être contre les armes c'est être contre la liberté. Malgré un bilan de violence par arme à feu absolument ahurissant. 

Plus de détails et de précisions dans la Vidéo ci-dessus. 7 minutes pour y voir clair. 

Sur le même sujet

27 mai 2022 à 17:02
1 min
27 mai 2022 à 13:30
1 min

Articles recommandés pour vous