Le littoral se prépare à une montée des eaux: il faut s'éloigner de la côte

Le littoral se prépare à une montée des eaux: il faut s'éloigner de la côte

© KURT DESPLENTER - BELGA

12 janv. 2017 à 17:06 - mise à jour 12 janv. 2017 à 17:06Temps de lecture1 min
Par RTBF avec VRT

La côte se prépare à une montée des eaux jamais vue depuis 50 ans. Appelé vives-eaux, ce phénomène apparaît lors d'une syzygie, lorsque Soleil et Lune sont en conjonction ou opposition par rapport à la Terre.

Le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé demande de rester à l'écart des plages et des digues. "Les vagues pourront bien être spectaculaires, cela reste dangereux", dit le gouverneur. 

Les vagues pourraient atteindre 4 mètres de haut.

La protection civile a été chargée de préparer 30 000 sacs de sable pour contrer la montée des eaux. Pour la seule commune de Nieuport quelque 22 000 sacs de sables sont nécessaires. "Les agents sont mobilisés pour venir en aide à toutes les personnes touchées. Leur mission première est de colmater les digues et d'intervenir en cas de débordement de cours d'eau ou de risque de débordement", dit la Protection civile.

L'Agence des Services Maritimes et Côtiers a mis en garde contre des vagues pouvant atteindre jusqu'à 4 mètres de haut.

Les autorités flamandes redoutent qu'un scénario similaire à celui survenu lors de la tempête de Saint-Nicolas en 2013 se reproduise. Cette tempête avait provoqué l'évacuation de la commune côtière de Bredene, et les communes d'Ostende, Nieuport et Bruges avaient dû déclencher leur plan catastrophe. Depuis lors, des aménagements ont toutefois été effectués afin de réduire les risques de dégâts.

Plus d'infos sur VRT deredactie (en néerlandais) et flandreinfo (en français).