RTBFPasser au contenu

Regions Luxembourg

Le Land Art Nassogne, un nouveau pôle dédié à l’art contemporain

En plus de l’inauguration du Land Art Nassogne, la première exposition Ar (t) boretum aura lieu le 4 juin prochain.

Le Land Art Nassogne sera inauguré le 4 juin prochain sur le site Pré-Lacroix qui abrite le Château du Bois.

Depuis le mois de février, en effet, la commune de Nassogne a confié les clés du Château du Bois à Artesio, une structure artistique privée bruxelloise et à son collectionneur, Philippe Marchal. Land Art Nassogne y verra donc le jour. Il s’agit d’un pôle d’art contemporain dédié essentiellement au land art, un courant artistique utilisant la nature comme œuvre tout en respectant son environnement.

"Quand on regarde la carte de la province de Luxembourg, beaucoup de lieux d’art contemporain se trouvent à l’est de la province. Pour leur travail remarquable, je cite le Centre d’Art Contemporain du Luxembourg Belge à Etalle, L’Espace Beau Site à Arlon et L’Orangerie à Bastogne. Or, à l’ouest, il n’y a rien !" explique Philippe Marchal qui poursuit : "Je pense faire, à Nassogne, quelque chose qui donne du sens. D’autant que nous jouxtons les immédiates autres communes importantes que sont Marche-en-Famenne et Rochefort. Et on a directement la province de Namur. Il y a donc une place géographique intéressante."

Ce nouveau pôle comportera des espaces d’expositions extérieurs, le Château de Bois possède un hectare de plantations, et des espaces intérieurs. Ainsi que des ateliers et une résidence d’artistes. "Cela constitue en un pôle intéressant pour pouvoir permettre à des artistes de venir sans être préoccupés par les logements et le stockage des matériels…"

Lors de l’inauguration, les visiteurs pourront visiter la première exposition Ar (t) boretum, un clin d’œil à la forêt de la Famenne-Ardenne abritant le Château de Bois… Ils pourront également contempler Euclide, un œuvre monumental qui marquera le lieu. Il sera sculpté par Jean-François Diord, un artiste bruxellois qui travaille avec le bois, avec l’aide de Jérôme Wilot, un jeune artiste originaire d’Ambly, ainsi que des jeunes Nassognards. "Je veux réintégrer et rendre le site aux Nassognards avec un produit de qualité qui amène d’autres personnes et qui, en même temps, permet d’accès aux locaux.", conclut le collectionneur d’Artesio.

Sur le même sujet

12 avr. 2022 à 12:51
1 min

Articles recommandés pour vous