RTBFPasser au contenu
Rechercher

Basket

Le joueur de NBA Miles Bridges risque plus de onze ans de prison pour violences conjugales

21 juil. 2022 à 09:49Temps de lecture1 min
Par Mathilde Mazy

‎Le joueur de la NBA Miles Bridges a plaidé non coupable dans une affaire grave de violences conjugales et de violences domestiques. Le joueur des Charlotte Hornets encourt une peine de prison de 11 ans et 8 mois s’il est reconnu coupable.‎

À 24 ans, le meilleur buteur des Charlotte Hornets la saison dernière, a été arrêté fin juin parce qu’il était soupçonné d’avoir agressé sa compagne et mère de ses deux enfants.‎

Sa petite amie, Mychelle Johnson, a publié des photos sur Instagram plus tôt ce mois-ci pour montrer comment elle avait été battue et blessée par le joueur. "Je déteste qu’il ait fallu en arriver là, mais je ne peux plus rester silencieux à ce sujet", écrit-elle sous la photo qui montre son visage gonflé, complètement tuméfié par les coups.‎ La publication n’est plus disponible à ce jour.

"Quelqu’un a détruit ma maison et m’a maltraité de toutes les manières possibles. Nos enfants ont un traumatisme à vie. Je n’ai rien à prouver, mais je veux éviter que quelqu’un qui est capable d’une telle chose et ne montre aucun remords mette en place une image de moi qui ne correspond pas à la vérité."

‎Johnson a également publié une photo d’un rapport médical, qui indiquait qu’il y avait des traces d’abus sexuels, d’abus physiques, d’étranglement et d’ecchymoses. La femme avait également le nez cassé, des côtes fêlées et plusieurs bleus sur le corps.‎

‎Bridges est maintenant jugé pour les abus de sa petite amie et de ses enfants, qui ont vu les faits se produire. L’attaquant de Charlotte Hornet a comparu devant un tribunal de Los Angeles et a plaidé non coupable à un chef d’accusation de blessure au parent d’un enfant et à deux chefs d’accusation de maltraitance d’enfants, selon le bureau du procureur du comté de LA. Mais s’il est reconnu coupable, il risque une peine de prison de 11 ans et 8 mois.‎

‎La NBA et les Charlotte Hornets, le club du propriétaire Michael Jordan, ont déjà annoncé qu’ils attendaient l’enquête judiciaire avant de prendre d’autres mesures.‎

Articles recommandés pour vous