RTBFPasser au contenu
Rechercher

Santé & Bien-être

Le jeûne thérapeutique: une bonne idée pour perdre du poids ?

Jeûne thérapeutique
14 nov. 2016 à 10:30Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE

Dans un société où la nourriture n'a jamais été aussi présente, étudiée, magnifiée ou décriée; il y a aujourd'hui des gens qui ont décidé de dire stop! Et si on ne s'alimentait plus pendant quelques jours. Juste boire de l'eau. Jeûner pour se soigner, c'est ce qu'a fait Gérard. Cette expérience a duré 17 jours.

Gérard pense que le jeûne est extrêmement positif pour stabiliser son poids. De plus, il n'a pas souffert parce qu'il y a été lentement : suppression des aliments solides, puis liquides, et finalement le jeûne total. Il dit aussi que ses migraines ont disparu et qu'il dort mieux. Au total, Gérard a perdu 22kg même si ce n'était pas le but.

Jeûner peut être très difficile. Il peut y avoir une crise d'acidose (sensation de faim) mais après trois jours, la sensation de faim s'estomperait. Par contre, il ne faut pas jeûner seul chez soi, sans avis médical. Virginie n'a pas voulu faire cela seule car il y a trop de tentation chez elle.

Le jeûne met en marche des mécanismes d'adaptations physiologiques qui sont l’héritage du lent processus de l’évolution. Il y a environ 40 études faites durant l’époque soviétique et inconnues en Occident sur les bienfaits du jeûne. En Russie, des cures en milieu hospitalier sont remboursées par la sécurité sociale. Il existe aussi des centres spécialisés en Allemagne.

Quelques structures existent surtout en France pour jeûner en groupe. On randonne, on jeûne et on passe des bons moments en Drôme. C'est le choix qu'a fait Virginie. Elle a participé à cette retraite. Un break qui lui a fait du bien, surtout pour son moral. Mais cela a un prix : 1800 euros pour sept jours. Pour maigrir, cela fonctionne.

D'autres bénéfices

Le jeûne a parfois des conséquences positives sur la santé : baisse de cholestérol, de l'hypertension, atténuation de l'asthme lié à l'obésité. Alors les bénéfices du jeûne seraient-ils les mêmes que ceux d'un régime ? Une étude réalisée sur des souris montre que le jeûne atténuerait les effets secondaires de la chimiothérapie. Mais cela n'a jamais été prouvé sur les humains. Son influence sur nos cellules est encore mal connu.

Les spécialistes, en tous cas, appellent à la prudence. Le jeûne n'est pas recommandé à tout le monde, certainement pas aux enfants et aux adolescents, aux personnes en mauvaise santé, aux femmes enceintes, aux personnes qui ont un IMC très bas. En effet, pour jeûne, il faut un minimum de réserves de graisse.

Quant à ceux qui ont tenté l’expérience: ils ont changé radicalement leur relation à l'alimentation. Gérard l'expliquait : le jeûne lui a permis d'avoir moins de maux de tête et de dormir mieux. En effet, le jeûne permettrait de soigner des maladies. Il y a plus de 60 ans, un psychiatre s'est rendu compte de l'amélioration spectaculaire de l'état mental de l'un de ses patients qui refusait de manger. Il a alors étendu l'expérience à d'autres patients. Au total, 8000 personnes ont été soignées par le jeûne et 70% d'entre eux ont montré des progrès importants et ont pu reprendre une vie sociale normale.

Article original publié sur On est pas des pigeons

Sur le même sujet

Conseils pour perdre sans efforts ses kilos pendant l'été

Santé & Bien-être

Le thé à la menthe poivrée booste la mémoire et la vigilance

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous