RTBFPasser au contenu

Medias

Le Jardin Extraordinaire, l'émission nature de la RTBF, a 50 ans

Le Jardin Extraordinaire, l'émission nature de la RTBF, a 50 ans
15 oct. 2015 à 15:24 - mise à jour 15 oct. 2015 à 16:132 min
Par RTBF avec Belga

Le Jardin Extraordinaire souffle aujourd'hui ses 50 bougies. L'émission hebdomadaire de la RTBF qui propose des documentaires sur les animaux est née le 3 octobre 1965.

Pour la présenter, les patrons de la chaîne choisissent une speakerine, Arlette Vincent. A l'automne 1991, Arlette Vincent transmet le flambeau à Claudine Brasseur qui en assurera la présentation pendant 23 ans. "Malgré les aléas et les taux d'audience parfois en baisse, nous avons toujours été là à une heure de grande audience", se réjouit Claudine Brasseur, rendant hommage à sa chaîne de service public.

Elle a passé le relais en septembre 2014 à Tanguy Dumortier et l'émission fait aujourd'hui de bonnes audiences. Pour la saison 2014-2015, l'émission a réalisé une part de marché de 18,6% pour 323 067 téléspectateurs en moyenne.

L'émission a connu différentes périodes, suivant les modes et les intérêts du moment. La première, celle présentée par Arlette Vincent, a marqué les téléspectateurs des années 60 et 70, avec à ses côtés, deux biologistes, Edgar Kesteloot et Paul Galand, et une responsable des animaux, Maryse, qui n'était autre que l'épouse du réalisateur.

Animaux sur le plateau

Cette période est marquée par la présence systématique d’animaux venus sur le plateau. La plupart viennent du zoo d’Anvers et donnent droit à quelques séquences plus ou moins loufoques. A l’époque c’est une innovation et cette séquence deviendra très rapidement la préférée des enfants. Des séquences pourtant parfois difficiles à gérer: les animaux étaient parfois stressés et la production refusait de donner des tranquillisants. Il aura fallu la mort d’un hippopotame, stressé après son passage à l'émission, pour mettre fin à cette séquence dans les années septante.

Le Jardin Extraordinaire devient très vite une émission emblématique de la RTBF et est la première émission à passer en couleurs en 1971. Elle deviendra également une émission de combat pour le droit des animaux: dénonçant avec succès le massacre des baleines, des bébés phoques ou l'envoi à l'abattoir des chevaux de la gendarmerie.

Les 50 ans du Jardin extraordinaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L'année 1992, celle de la Conférence de Rio, le quatrième "Sommet de la Terre", a été une année charnière. Le monde prenait alors conscience des enjeux environnementaux. Pour le Jardin Extraordinaire, il ne s'agissait plus de montrer uniquement des sujets animaliers mais d'évoquer aussi des thématiques plus environnementales en éveillant les consciences à la nécessité de sauvegarder la faune et la flore.

Pour fêter ce bel anniversaire, le Jardin Extraordinaire sera à l'honneur lors du gala de clôture du Festival international Nature Namur, le 18 octobre. Pour l'occasion, une soirée spéciale est programmée sur La Une le 18 octobre, et un livre et un jeu ont été édités.

Cette émission spéciale aura trois temps forts: un reportage sur les coulisses du Jardin Extraordinaire où cinq téléspectateurs assidus de l'émission ont été choisis pour accompagner Tanguy dans ses aventures et pour apprendre les cinq principales techniques utilisées par l'équipe pour réaliser l'émission, un documentaire sur son histoire intitulé "Les enfants du jardin", et un documentaire animalier de haute qualité baptisé "Freedom, la légende des aigles".

Les 50 ans du Jardin extraordinaire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous