RTBFPasser au contenu

Le 6-9 ensemble

Le jardin de tous les dangers pour nos animaux

Animaux au jardin - les dangers (1/2)

Le 6-9 Ensemble

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

08 avr. 2020 à 09:26 - mise à jour 08 avr. 2020 à 09:264 min
Par VivaCité

Le soleil généreux de ces journées passées et à venir nous emmène volontiers dans nos jardins. On retrousse nos manches, on refait une petite beauté à cet espace vert, on fait la peau aux indésirables, on donne le coup de pouce aux plantes, on taille nos haies,... et ce loisir est bien souvent partagé avec nos animaux de compagnie. Mais là, il importe de redoubler de vigilance car le jardin recèle de nombreux dangers pour nos animaux, on n'y pense jamais assez. Aussi, en ce temps de confinement, on évite à tout prix de devoir se rendre chez le vétérinaire. On rehausse donc notre attention pour éviter le mauvais scénario et pour profiter pleinement de ce moment bien agréable. Bénédicte Flament dresse pour nous un petit inventaire de tous ces dangers et nous refile les bons plans pour chouchouter nos petites boules de poils adorées.

Le jardin de tous les dangers pour nos animaux

Le jardin de tous les dangers pour nos animaux

Les outils de jardin

Sécateurs, coupes haies, râteaux,… sont autant d’outils tranchants qui représentent un danger en soi. Il y a des risques de blessures mécaniques et donc on opte pour un rangement en hauteur ou dans un endroit fermé.

Les produits toxiques : entretien du jardin

Engrais pour plantes, granulés anti-limaces, désherbants,… provoquent une intoxication par ingestion. Les symptômes sont variables : vomissements, apathie, diarrhées, symptômes nerveux. Donc là aussi, on opte pour le rangement en hauteur ou endroit fermé mais aussi, on préfère les produits bio comme par exemple : le désherbant à base de sel et de vinaigre.

La mort aux rats

La mort aux rats (ou rodenticide), est de loin l’un des produits les plus dangereux pour les chiens. La mort-aux-rats est un produit anticoagulant et il y a deux générations de produits. Avec les produits de première génération (exemple : coumafène ou " Warfarine "), il fallait en ingérer plusieurs fois pour que ce soit toxique. Avec les produits de seconde génération, il suffit d’une seule fois.

Attention si vous vivez ou allez à la campagne dans un coin connu pour être fréquenté par des renards, des campagnols, des mulots : on utilise beaucoup des graines de mort-aux-rats dans ces endroits. La mort-aux-rats est aussi utilisée sous la forme de blocs dans les milieux humides. Les communes organisent chaque année leur campagne de dératisation au printemps.

Le chien intoxiqué par la mort-aux-rats est souvent attiré par l’avoine utilisée dans ces produits. À la maison (cas le plus fréquent), les intoxications sont généralement moins graves parce que les propriétaires de chiens en utilisent moins. Tandis qu’à l’extérieur, c’est plus souvent fatal, toujours à cause des quantités utilisées.

La mort-aux-rats est aussi une vraie saleté parce que ses effets sont à retardement. Les symptômes apparaissent 3 jours (parfois une semaine) après l’empoisonnement et c’est trop tard.

Ces symptômes sont principalement : vomissements, difficultés à respirer, palpitations cardiaques, éclaircissement des muqueuses, gonflement du ventre et du sang dans l’urine, les selles, les gencives, le nez etc. Les chiens intoxiqués par de la mort-aux-rats deviennent généralement apathiques.

Pas toujours mortelle, l’intoxication du chien par la mort-aux-rats peut être traitée quand vous avez vu votre chien en consommer. Un chien peut consommer un tout petit peu de mort-aux-rats et ne présenter aucun symptôme. Mais vous ne savez jamais avec certitude quelle quantité il en a consommé et les symptômes n’apparaissent pas tout de suite : appelez votre vétérinaire.

Il en est de même pour les autres pesticides et insecticides (anti fourmis, tue-mouches, etc.)

En balade…

Quand vous allez vous promener aussi d’ailleurs, sachez que ces produits sont également d’usage en ces espaces verts, dans les parcs, ce sont des potentielles sources de danger pour votre animal.

Animaux au jardin - les dangers (2)

Le 6-9 Ensemble

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les limaces, les escargots et les plantes toxiques

temporary-20200408092828

Les limaces et escargots dans le jardin ou en promenade

Les escargots ainsi que les limaces peuvent transmettre une maladie appelée angiostongilose. Cette maladie cardiovasculaire connaît une propagation dans toute la France où on signale la présence de quelques cas.

Il n’est pas toujours facile d’observer avec attention son chien notamment dans un jardin. Dès lors, vous l’apercevez jouer avec des escargots ou des limaces, ou même les manger, essayez de l’éloigner voire même de le réprimander. Vous lui éviterez ainsi une infection de l’ongiostongylus vasorum que peuvent porter ces bêtes. Après juste 5 à 6 semaines, des vers adultes se localisent dans le cœur droit ou l’artère pulmonaire et ses ramifications.

Les chiens atteints par cette maladie, manifestent une toux grasse et quinteuse, des pertes de connaissance, puis s’installe une dyspnée et des troubles cardiaques qui correspondent à une insuffisance cardiaque droite avec gonflements des jugulaires, ascite, hydrothorax et hydropéricarde.

Une grave infection peut provoquer une forte dyspnée, une insuffisance cardiaque globale qui évolue même au décès des chiots. Il existe également des formes atypiques oculaires, cutanées et rénales.

Pour identifier la nature ainsi que la cause de la maladie, il suffit de faire un diagnostic parasitologique qui se fait sur les fèces en vue de mettre en évidence des formes larvaires. Un lavage broncho-alvéolaire est une autre solution pour faire le diagnostic. Par le biais des radiologies thoraciques, on observe une cardiomégalie ventriculaire droite et des lésions pulmonaires. Il s’agit d’une maladie grave, au pronostic assez réservé. Pour la traiter, il faut utiliser des antiparasitaires spécifiques.

Les plantes ainsi que les plantations peuvent être également traitées contre les limaces et/ou les escargots. Seulement, les produits utilisés peuvent procurer un danger pour les chiens et les chats et leur absorption peut entraîner indéniablement une intoxication. Il est donc recommandé de traiter les endroits inaccessibles aux animaux et de les ranger le plus loin possible des animaux.

L’ongiostrongilose, tout comme les intoxications sont des traitements qui sont pris en charge par l’assurance santé chien et chat.

Les plantes toxiques

Rhododendrons, Ifs, Lauriers Roses, Muguet, etc.. Les clochettes de muguet par exemple sont très toxiques pour nos animaux. Les mettre dans des balconnières positionnées en hauteur afin qu’ils n’y aient pas accès aisé est une solution.

Surtout, demandez conseil auprès de votre vétérinaire afin de savoir quelles sont les plantes qui représentent un réel danger pour vos animaux de compagnie. Faites de votre jardin un petit coin de paradis pour vous mais aussi pour vos animaux.

Articles recommandés pour vous