RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le Grrrand Roman-Feuilleton de l'Automne : "Du Rififi à Germinnes", épisode 28

 Mélonika, les joues rougies par l'effort
25 déc. 2020 à 13:00Temps de lecture2 min
Par Hugues Dayez

Résumé des épisodes précédents : voilà que le président des Etats-Unis sortant s’en vient à Germinnes, avec son épouse originaire de la bourgade, pour donner un grand coup de pied dans la fourmilière. Mais il risque de ne pas en sortir indemne…

Episode 28

L'arme du crime
L'arme du crime Helinton Fantin / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Klonngggg !

Le bruit fut retentissant, digne d’une onomatopée des meilleurs albums de "Lucky Luke".

Le bouillant président sortant poussa un cri et s’affala sur le sol, inconscient. Derrière lui, se tenait son épouse Mélonika, rendue écarlate par l’effort de donner un énorme coup sur la tête de son mari avec une très lourde poêle à frire, chipée dans les cuisines de " Chez Nénenne ".

- Quick ! Aidéée-mwaa à transpowté ce corpse ! s’exclama la jeune femme, retrouvant, en même temps que ses racines germinnoises, l’usage de la langue française, encore teintée d’un fort accent texan.

- Mais… Mélonika ! ? Qu’est-ce qui vous prend ? s’exclama Wilhelmine et ses désormais alliés.

- Il me pwend que je n’en peux plou de ce moron ! de ce lunatic ! de cet asshole ! For years of suffering ! Et comme on dit chez vous, enfin, chez nous : " L’occasion fait le larron " !

- Bon, ok, on peut vous comprendre, Mélonika, mais quel est votre plan ?

Le plan machiavélique : dénicher un macchabée mort du virus à la morgue
Le plan machiavélique : dénicher un macchabée mort du virus à la morgue Darrin Klimek - Getty Images

Mélonika avait eu le temps, pendant les longues heures de vol, d’échafauder toute une combine.

Personne, aux Etats-Unis, n’était capable de situer Germinnes sur une carte. Le service de sécurité du président, épuisé nerveusement par ses dernières frasques, l’avait laissé prendre l’Air Force One avec très peu de gardes de corps. Ceux-ci, victimes du jet lag et de quelques pintes de " Willy’s beer ", ronflaient dans l’arrière-cuisine du café.

Mélonika était donc passé à l’étape 1 de son plan : assommer Ronald Dump. L’étape 2 prévoyait de plonger son corps dans une bassine d’huile de friture – un produit particulièrement répandu à Germinnes. L’étape 3 était de se rendre à la morgue de la ville, pour y dénicher un macchabée mort du virus, de le coiffer d’une perruque jaune et de le barbouiller de fond de teint orangé. Enfin, l’étape 4 était d’annoncer officiellement la mort de Dump, terrassé par le redoutable virus d’Oulan-Bator.

Pas de risque que le subterfuge soit découvert : le médecin légiste de la région avait lui-même succombé à cette saloperie, et son successeur, "n’écoutant que son courage qui ne lui disait rien, allait se garder d’intervenir" (pour reprendre la formule du grand Jules Renard)

Comment tout cela va-t-il finir ?
Comment tout cela va-t-il finir ? Sergey Pakulin / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Même si l’accent chewing gum de Mélonika rendait ses explications un peu fastidieuses à écouter, Wilhelmine Mirpoix, Adeline Panty, Grégory Piétton, Amédée de la Patulle et Jacques Martin en restèrent pantois : derrière ce visage angélique de l’ancienne podologue-herboriste-top model se cachait une véritable Machiavelle moderne.

- Wilhelmine, ma vieille, lui dit Jacques, je crois qu’en matière de salope retorse, tu viens de trouver ton maître !

 


La fin est proche, et pourtant les rebondissements sont encore nombreux. Lundi, à 14h Camille De Rijck nous raconte la suite de cette abracadabrantesque histoire.

Pour retrouver le fil – bien emberlificoté - de cette histoire en lisant les épisodes précédents


"Du rififi à Germinnes"est une tragédie politique au temps d’élections incertaines sur fond d’épidémie.

A raison de 4 épisodes par semaine, Camille De Rijck et Hugues Dayez ont décidé de mettre à profit le temps du confinement pour créer un feuilleton à lire, sous la forme d’un cadavre exquis. Rendez-vous les lundi, mardi, jeudi et vendredi à 14 heures sur le site RTBF Culture pour connaître la suite de leur récit rocambolesque.

Articles recommandés pour vous