RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le Grrrand Roman-Feuilleton de l'Automne : "Du Rififi à Germinnes", épisode 22

A l'Elysette, on suivait attentivement les grandioses funérailles de Willy Vertegenbroeck
15 déc. 2020 à 13:00Temps de lecture2 min
Par Hugues Dayez

Résumé des épisodes précédents : Les rivales et leurs cours se préparent à un concours de mauvais coups en tout genre, avec retournement de veste, pente savonneuse et trahison en bonne et due forme. Dans cette foire d’empoigne, qui emportera la mise ?

Episode 22

Toutes les caméras étaient braquées sur l'événement du jour, l'enterrement en grande pompe du défunt bourgmestre de Germinnes
Toutes les caméras étaient braquées sur l'événement du jour, l'enterrement en grande pompe du défunt bourgmestre de Germinnes rparys - Getty Images/iStockphoto

A l’Elysette, le ministre-président wallon regardait la retransmission des funérailles de Willy avec un agacement non dissimulé. Il détestait autant feu le bourgmestre de Germinnes que Gérard Deprez, en son temps, avait honni le populaire bourgmestre de Bruxelles, Michel Demaret.

- "Déjà que ce pourri de Vertegenbroeck a sali l’image du Parti avec ses innombrables magouilles, voilà que son enterrement en grande pompe va encore permettre aux médias qui nous sont hostiles d’en remettre une couche ! On n’en finira jamais !"

- "Au contraire, président, au contraire ! Ces funérailles sont l’occasion de passer un grand coup de balai à Germinnes !" lui susurra le secrétaire trésorier du Parti.

Qui va se dévouer pour aller faire le ménage dans les magouilles de la politique germinnoise ?
Qui va se dévouer pour aller faire le ménage dans les magouilles de la politique germinnoise ? Peter Dazeley - Getty Images

- "Que voulez-vous dire, Amédée ?"

- "Vu que toutes les magouilles de Willy vont refaire surface, c’est l’occasion ou jamais de déléguer un commissaire du gouvernement pour empêcher de nouvelles élections et mettre Germinnes sous tutelle…"

- "Ah oui, excellente idée, mon ami ! Mais quel homme politique serait assez cinglé pour aller jouer les "Mr Propre" dans ce panier de crabes ?"

- "Si aucun de nous ne veut se mouiller, on peut aussi, comme dans "Questions pour un champion", faire appel à l’équipe, ouvrir une valise et appeler un commissaire européen – puisque Germinnes, souvenez-vous, bénéficie d’importantes aides européennes…"

- "Brillante idée ! Mais vous connaissez bien les commissaires européens, vous ?"

- "Pas nécessaire. On en crée un de toutes pièces"

- "Hein ?"

Sous le nom de  Björn Hakkelblad ou de Jürgen Sturmendrank, Amédée se voyait bien jouer le rôle d'un commissaire européen en mission à Germinnes
Sous le nom de Björn Hakkelblad ou de Jürgen Sturmendrank, Amédée se voyait bien jouer le rôle d'un commissaire européen en mission à Germinnes Maskot - Getty Images/Maskot

- "Ben oui. Personne, dans le grand public, ne les connaît. Alors vous pensez bien que dans ce patelin de Germinnes, on les connaît encore moins. Vous inventez un Björn Hakkelblad ou un Jürgen Sturmendrank, et il leur explique, dans un basic english, qu’il n’y aura pas de nouveau bourgmestre à Germinnes et que leur trou perdu dépendra dorénavant en ligne directe du gouvernement wallon..."

- "Amédée, vous êtes génial !"

- "Je sais. Sous-payé, hélas, mais j’ai la chance d’être parfois visité par le génie"

- "Reste à trouver un collaborateur qui baragouine suffisamment l’anglais pour tenir le rôle de ce Björn Truc ou Jürgen Machinchose…"

- "Je veux bien m’y coller, président…"

- "Vous feriez ça ?"

- "Dans l’intérêt du Parti"

- "Oh, Amédée, venez que je vous embrasse !"

- "Sans façon, président…"


Et voilà Camille De Rijck embarqué dans ce nouveau rebondissement de la tragédie germinnoise, dont il devra bien écrire la suite… À lire ce jeudi à 14h

Pour retrouver le fil – bien emberlificoté - de cette histoire en lisant les épisodes précédents


"Du rififi à Germinnes"est une tragédie politique au temps d’élections incertaines sur fond d’épidémie.

A raison de 4 épisodes par semaine, Camille De Rijck et Hugues Dayez ont décidé de mettre à profit le temps du confinement pour créer un feuilleton à lire, sous la forme d’un cadavre exquis. Rendez-vous les lundi, mardi, jeudi et vendredi à 14 heures sur le site RTBF Culture pour connaître la suite de leur récit rocambolesque.

Articles recommandés pour vous