RTBFPasser au contenu

Regions

Le Grand-Théâtre de Verviers rénové (ouverture en 2026) sera un Carrefour des Musiques

Le Grand-Théâtre de Verviers, fermé depuis juin 2015, en passe d’être rénové, fera la part belle à la musique.

C’est sans doute la fin du tunnel pour la restauration du Grand-Théâtre de Verviers fermé depuis juin 2015 pour des raisons de sécurité. Le dossier administratif est ficelé, il l’est pratiquement aussi sur le plan financier. Reste le feu vert officiel de la Ministre de la Culture.

Autre étape importante : le projet culturel a été défini et rentré à la Fédération Wallonie Bruxelles ; il s’articule autour de la musique.

Le coup d’arrêt de juin 2015

La célèbre Bonbonnière, véritable théâtre à l’italienne, a été construite entre 1890 et 1892 et inaugurée en 1894, des œuvres de l’architecte liégeois Charles Thirion. Au fil des décennies, elle fut l’épicentre de la culture et de la vie sociale de Verviers. De grandes vedettes se sont succédé sur la scène alors que le Grand-Théâtre était aussi un point de chute incontournable pour les amateurs d’opérettes. Le Grand-Théâtre a été classé en 2003 et repris depuis 2016 sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie. Sa vaste salle à l’italienne bénéficie d’une acoustique exceptionnelle, reconnue par les artistes. Sa gestion avait été confiée à l’Opéra Royal de Wallonie jusqu’en 1983.

Vint ensuite la création du Centre Culturel de Verviers en 1990 qui prendra ses quartiers dans le vénérable bâtiment, propriété de la Ville. Mais coup d’arrêt le 23 juin 2015 : des morceaux de marbre se détachent dans le Foyer du Théâtre ; vu le risque pour les occupants, la Ville ferme illico le bâtiment à tout public et au personnel du Centre Culturel ainsi que le bureau de la RTBF radio qui y avait trouvé refuge. La Ville de Verviers perdait ainsi son outil principal de culture qui rayonnait dans toute la Wallonie. La décision de sa rénovation était inéluctable : elle fut prise en 2017. Un projet de restauration est lancé, financé par la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Province de Liège via les projets Liège – Europe – Métropole. Mais d’aucuns savaient que ce serait long…

L’extension du Grand Théâtre de Verviers sous un autre axe, tel que le projet d’études le prévoit.
L’extension du Grand Théâtre de Verviers sous un autre axe, tel que le projet d’études le prévoit. Bureau d’études L’Escaut

Le dossier administratif et financier devra franchir moult étapes : à la Région pour obtenir notamment le certificat de patrimoine et la subvention pour rénover le bâtiment, et à la FWB pour la subvention liée à l’équipement, avec cette réserve : la Ville devait présenter un projet culturel qui sera mis en œuvre dans le Grand-Théâtre rénové. De réunion en réunion, de travaux en travaux, il aura fallu 5 ans pour monter le dossier qui est aujourd’hui quasi ficelé ; l’actuel bâtiment sera prolongé par une extension moderne construite côté gare centrale ; "C’est une extension qui disposera d’un studio, d’une mezzanine où l’on pourra organiser des ateliers créatifs, précise Olivier Bastin, architecte auteur de projet pour le Bureau l’Escaut. Trois logements pour des artistes en résidence sont prévus. Quant à la grande salle actuelle, elle pourra se muer en quatre types de salles avec notamment une salle pour des concerts debout dans un style proche du Cirque Royal à Bruxelles, et une salle réservée à l’opérette par exemple avec fosse d’orchestre."

La nouvelle extension moderne du Grand-Théâtre de Verviers qui sera multifonctionnelle mais surtout adapté au projet "carrefour des musiques.
La nouvelle extension moderne du Grand-Théâtre de Verviers qui sera multifonctionnelle mais surtout adapté au projet "carrefour des musiques. Bureau d’études l’Escaut

Le Grand-Théâtre sera un Carrefour des Musiques

Condition sine qua non à la subvention de la Fédération Wallonie Bruxelles, la mise sur pied du futur projet culturel ; il a été déposé fin décembre à la FWB et s’intitule "Carrefour des Musiques" qui sera la base de l’animation du Grand-Théâtre et mis en œuvre par le Centre Culturel désigné opérateur officiel : "Un carrefour, c’est un lieu de rencontre, explique Audrey Bonhomme directrice du Centre culturel verviétois, un lieu d’échange et de partage qui permettra de proposer un large programme de diffusion voué à la musique car elle est l’art le plus universel dans une ville interculturelle comme l’est Verviers ; ce sera donc l’occasion de lancer des ponts entre les différentes cultures et entre tous les citoyens de Verviers et d’ailleurs." Concrètement, un comité de pilotage va réunir toute une série d’acteurs : " On pense à des institutions tels que le Conservatoire, les Maisons de Jeunes, d’autres centres culturels, des artistes, les écoles, partenaires importants pour la jeunesse, également les écoles de devoirs, autant d’acteurs que l’on inclura dans la démarche musicale."

Encore une étape : le feu vert de la Ministre de la Culture.

Mais pour boucler complètement le dossier de rénovation, il reste une décision attendue pour avril : il s’agit d’obtenir le feu vert final et officiel de la Ministre de la Culture sur la globalité du dossier et le projet culturel : " La Fédération Wallonie Bruxelles s’est engagée, explique Jean-François Chefneux, échevin de la culture, à apporter une partie du subside nécessaire, soit 10 millions d’euros plus les intérêts. A chaque étape du dossier, la Ministre doit vérifier si son accord de principe tient toujours ; à la Ministre de nous répondre donc, et espérons, de manière favorable." Si c’est le cas, la Ville pourra lancer les appels d’offres pour désigner les entreprises lesquelles pourraient entamer les travaux fin de cette année ; la réouverture du Grand-Théâtre aurait alors lieu en 2026 ; le dossier de rénovation devrait coûter au total 35 millions d’euros.

Sur le même sujet

02 févr. 2022 à 12:52
1 min

Articles recommandés pour vous