Regions Flandre

Le gouvernement flamand n'a pas tranché sur les mesures à mettre en place pour faire face à la crise énergétique

© Belgaimage

14 sept. 2022 à 12:29Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le gouvernement flamand n'a pas tranché, mercredi lors d'une réunion extraordinaire, sur les mesures à mettre en place pour faire face à la crise énergétique. Une nouvelle réunion est prévue vendredi.

Ces dernières semaines, les partis de la majorité au nord du pays ont chacun avancé leurs propositions. Elles ont été débattues une première fois ce mercredi matin.

Parmi ces mesures, le CD&V souhaite une meilleure indexation du paquet croissance afin d'accompagner les ménages dans la crise. L'Open Vld propose pour sa part de réorienter une partie du soutien aux panneaux solaires vers la rénovation énergétique. Quant à la N-VA, elle veut freiner l'indexation des loyers en interdisant une indexation complète pour les immeubles mal isolés.

S'il existe un consensus sur ce dernier point, sa mise en œuvre concrète ne semble pas aisée. Dans l'opposition, les socialistes de Vooruit ont ainsi déjà averti que les détails techniques à régler ne permettraient pas d'apporter une solution à la crise actuelle.

Sur le même sujet

Crise énergétique : l'éclairage de la Grand-Place de Bruxelles sera réduit durant la nuit

Regions Bruxelles

Il faut "défiscaliser les cotisations patronales" pour aider les entreprises, estime le MR

QR

Articles recommandés pour vous